Escroquerie Stanford : la Suisse aide à indemniser les lésés

Publié le 11/03/2014 - 08:49
Mis à jour le 11/03/2014 - 08:49

La Suisse a condamné la société Stanford Group (Suisse), liée à l’escroc texan Robert Allen Stanford, surnommé le « petit Madoff » à une amende d’un million de francs suisses (800.000 euros) pour blanchiment d’argent.

La décision a été prise et publiée par le ministère public de la Confédération (MPC) lundi à Berne.  Ce montant ainsi que les fonds déposés en Suisse serviront à indemniser les victimes de la fraude pyramidale mise en place par cet escroc, qui a été condamné en juin 2012 à 110 ans de prison.

Stanford Group (Suisse), une société en cours de liquidation, devra également verser près de 10 millions de francs suisses pour indemniser les victimes de l'escroquerie qui a porté sur plus de 7 milliards de dollars. Le MPC a en outre libéré 200 millions de francs suisses bloqués sur des comptes bancaires afin d'indemniser les victimes de Stanford.

Selon le communiqué publié lundi, le blanchiment d'argent a été prouvé. Dans le cadre de l'entraide judiciaire mutuelle, la Suisse a remis aux autorités  américaines des documents bancaires et des procès-verbaux d'audition d'employés de banque pour la procédure aux Etats-Unis. Allen Stanford a été condamné pour avoir monté une escroquerie portant sur sept milliards de dollars. Il a été reconnu coupable d'avoir trompé quelque 30.000 investisseurs de plus de 100 pays en leur vendant des produits financiers fictifs aux rendements exceptionnels.

Rappel des faits

La procédure en Suisse avait été ouverte en 2009, car les autorités helvétiques pensaient qu'une partie des fonds extorqués aux Etats-Unis pouvaient se trouver en Suisse. Une enquête pénale avait été ouverte en février 2009 contre Robert Allen Stanford, deux complices américains et la société helvétique.

Le système utilisé consistait à rémunérer les premiers investisseurs par les dépôts d'investisseurs ultérieurs, sans réelle création de valeur. Il a notamment été utilisé pendant des décennies par l'Américain Bernard Madoff, condamné à 150 ans de prison en 2009 pour avoir pompé  plus de 65 milliards de dollars.

 (avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.3
nuageux
le 28/05 à 18h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
79 %