Et pourquoi ne pas laisser sa voiture au garage ?

Publié le 03/03/2010 - 11:58
Mis à jour le 03/03/2010 - 11:58

Du 16 au 29 septembre 2009, Besançon a intégré le programme Ad personam. Co-financé par l’Union européenne, il vise à promouvoir le transport public auprès de la population, tout particulièrement pour les trajets “domicile-travail”, plutôt que d’utiliser sa voiture. En effet, les transports en commun sont jusqu’à 10 fois moins chers et sont beaucoup moins polluants

 ©
©
Besançon fait partie des 7 villes pilotes pour ce projet. Les autres villes sont Modène (Italie), Heraklion (Grèce), Baia Mare (Roumanie), Funchal (Portugal), Albacete (Espagne) et Lancaster (Royaume-Uni)

Ad Personam a développé un innovant programme de marketing direct (technique de communication permettant de s’adresser individuellement à la personne ciblée) dont l'objectif est de changer les comportements actuels en terme de mobilité.
1125 personnes ont donc reçu un pack d’informations personnalisé début septembre 2009
Contenu :
  • Itinéraire personnalisé pour se rendre au travail,
  • Carte horaires aux stations Ginko ( domicile = travail )
  • Pass Ginko pour une semaine d’essai gratuit ( durant la semaine européenne de la mobilité du 16 au 22 septembre 2009)
  • Un carnet de voyages Ginko
  • Un plan des lignes Ginko
 
A fin janvier 2009, 150 personnes ont souscrit un abonnement Ginko soit 13,5 % des personnes ayant reçu le pack personnalisé Ginko ce qui constitue un très bon taux de retour.
 
Les principales motivations des personnes ayant voulu participer à ce programme européen sont :
 
1 - «Eviter stress de la circulation» 25,5%
2 - «Protection de l’environnement» 20,8 %
3 - «Gain de temps » 18,2 %
4 – «Faire des économie»

Quelques témoignages :

Marlene B (Travail : quartier Saint-Claude, Domicile : Brégille)
«J'ai d'emblée été séduite par le programme proposé, car d'une part, il était présenté d'une façon très attrayante.D'autre part, il m'était proposé d'essayer d'adopter une autre habitude de transports (afin de contribuer à protéger l'environnement. Donc, pourquoi ne pas apporter une (petite) pierre à l'édifice ?
Après avoir accepté de participer au programme, j'ai reçu :- mon itinéraire sur mesure pour me rendre de mon domicile à mon lieu de travail, aux heures qui correspondaient le mieux à ma prise de poste, et également le trajet du retour  travail / domicile. Ce document était très complet avec heure de passage des bus et temps très minuté, tant du trajet en bus que des petites marches à effectuer pour se rendre aux arrêts de bus.
Mais cela m'a aussi fait découvrir que ce trajet pouvait être fait à pied...
Bilan est très positif, pour ma santé d'abord, pour l'environnement ensuite. J'ai doublement bien fait de participer à cette expérience.»

Jean-Luc N. (Travail : Centre-ville, Domicile : Chateaufarine)
« J'ai testé le bus avec le programme Ad personam, il me faut 40 min, alors qu'en voiture il m'en faut à peine 10. Par exemple le midi, j'ai une pause de 2 h pour manger, alors le calcul est vite fait, en plus je n'ai pas de problème pour me garer »

Valérie D. (Travail : Centre-ville, Domicile : Thise)
« Ma principale motivation est l'aspect écologique. Mais j'étais déjà convaincu avant le programme Ad personam. Celui-ci m'a néanmoins permis de profiter d'une semaine de bus gratuite... »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.08
ciel dégagé
le 29/02 à 9h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
77 %