Et pourquoi pas ?

Publié le 23/04/2016 - 14:15
Mis à jour le 25/04/2016 - 07:32

C’est le nom d’une entreprise de Team Building créée il y a un mois par Marie Pidolot. Basée à Besançon, cette professionnelle de la communication propose aux entreprises et aux associations de renforcer la cohésion d’équipe grâce à des jeux surdimensionnés. Nous l’avons rencontrée…

Marie Pidolot, âgée de 27 ans, vient de créer en mars 2016 à Besançon la société de Team Building Et Pourquoi pas. Cette professionnelle de la communication organise des matinées, après-midi ou journées de jeux au sein des entreprises ou associations pour renforcer la cohésion d’équipe.  

MaCommune.Info : Pourquoi avez-vous fondé une entreprise dédiée au Team building ?

Marie Pidolot : "Cette idée de Team Building est née au début des années 80 aux Etats-unis En fait les Américains font beaucoup d’activités de Team Building pour renforcer la cohésion d’équipe, améliorer la communication entre les collaborateurs. Il faut savoir qu’un collaborateur content d’aller travailller est plus productif. Dans ce type d’activité, on s’amuse pour une fois au travail, ça sort les salariés du quotidien de l'entreprise. Lorsque j’ai monté ma société je me suis rendue compte que cette activité n’était pas connue. C'est dommage, car je pense que des sites de production, notamment en Franche-Comté auraient besoin de renforcer la cohésion de leurs équipes. Les employés connaitraient mieux leurs voisins de bureau et d’ateliers".

mC : Quels jeux proposez-vous ?

Marie Pidolot : "Je me suis inspirée de jeux célèbres. J’ai crée un jeu surdimensionné avec cartes de 75X75 cm. Dès que vous avez la même couleur ou le même motif qu’une autre personne vous allez coller votre carte au milieu et rencontrer votre binôme. C'est l’occasion de resserrer les liens avec ses collègues. Le Team building c’est une partie de  plaisir. Je crée aussi des scénarios : formations en cas d’attaque de Zombies, ce sont des ateliers pour combattre les méchants par équipe. Il faut garder un côté décalé, ludique et amusant pour différencier ce temps du temps de travail. Je fais également le Haka, cette danse des peuples insulaires du Pacifique sud. Cette activité, grâce à la danse et au chant, apporte au groupe, un lien et une appartenance à la société. C’est vraiment pour moi, un des meilleur Team Building qui existe".

mC : Quels sont les objectifs d’une séance de team building ?

Marie Pidolot : "Si on prend l’exemple du Haka : lors d’une séance je commence toujours par demander aux participants de crier. Ce geste permet aux équipes d’évacuer les ondes négatives et de garder les positives. On encourage vraiment à se lâcher devant et avec ses collègues. Les personnes se détendent au fur et à mesure de la séance. Voir les employés d'une entreprise passer du bon temps ensemble c’est vraiment pour moi un accomplissement. Bien souvent les entreprises sont surprises du résultats des activités. Les salariés sont ravis que leur employeur prenne soin d’eux, et leur propose de s’amuser avec les collègues".

Les séances peuvent durée entre 1h30 et 3h00 avec des groupes de 10 à 200 personnes. Le coût d’une séance varie en fonction du temps et du nombres de participants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.78
couvert
le 23/07 à 03h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
89 %