Les familles du Doubs connaissent mal les aides pour partir en vacances

Publié le 12/08/2016 - 12:30
Mis à jour le 12/08/2016 - 18:49

L’Union Départementale des Associations Familiales du Doubs a publié une étude en juillet 2016 sur les vacances et les loisirs au sein de la famille. Un constat : les aides publiques et privées sont mal connus des foyers.  maCommune.Info a interrogé Sandrine Eme, en charge de l’enquête à l’UDAF 25.

 ©
©

MaCommune : pourquoi avoir décidé de réaliser cette étude ?

Sandrine Eme : "Cette année, la France fête les 80 ans des congés payées c’était donc l’occasion de s’intéresser aux vacances des familles du Doubs. De plus, l’UDAF du Doubs a en son sein de nombreuses associations familiales qui sont mobilisées autour de la question des aides aux vacances et aux temps de loisirs. Le comité de pilotage des enquêtes annuelle a donc opté pour ce thème avec un angle vraiment famille".

Quels sont les impacts des vacances et du temps de loisirs sur la structure familiale ?

S.E. : "Cette enquête met en évidence que les loisirs structurent la vie familiale, d’ailleurs c’est aussi par ce biais-là que s’exerce l’éducation des enfants. En général, les membres de la famille ont des activités hors de la cellule mais suite à notre étude, nous avons pu remarquer que tous appréciaient avoir des moments privilégiés ensemble. Ces temps réguliers permettent de solidifier les liens et de sortir du quotidien parfois stressant. Ce sont 3 000 familles dont les enfants étaient âgés de 3 à 15 ans qui ont été interrogées. Il nous a semblé évident qu’un départ en vacances ou la mise en place de temps de loisirs avec des enfants en dessous de 3 ans n’était pas cohérente. Souvent à ce jeune âge, les parents rencontrent des "contraintes techniques" pour se déplacer. Quant aux jeunes de plus de 15 ans, ils passent en général moins de temps avec leurs familles même pendant les vacances ; c’est le temps de l’émancipation".

La question financière du départ en vacances se pose-elle ?

S.E. : "Concernant les vacances on note qu’à travers l’enquête s’il n’y a pas de départ en vacances, des frustrations et même des tensions naissent entre parents et enfants. En parallèle, on constate que les familles qui partent en séjour sont souvent celles qui pratiquent régulièrement des activités de loisirs ensemble. C’est un peu comme si elles avaient une culture du temps de détente familiale.

32 % des familles qui ont répondu à notre enquête ont indiqué que si elles ne partaient en vacances c’étaient avant tout dû à des difficultés financières. Certaines d’entre elles n’avaient pas voyagé depuis 2 ans.

C’est pourquoi dans notre enquête nous avons aussi demandé aux familles si elles connaissaient certains dispositifs qui permettent aux plus modestes de partir en vacances. Nous nous sommes rendu compte que beaucoup d’entre elles n’étaient pas au courant des aides qui existaient. D’ailleurs les services publics proposent des accompagnements financiers mais le secteur privé aussi avec des comités d’entreprises par exemple. Ces derniers ne sont finalement pas plus connus des familles. Suite à cette étude, nous avons pensé qu'il serait intéressant de travailler sur la notion de centralisation de ces dispositifs."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.93
couvert
le 17/06 à 15h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %