Exposition "Le beau siècle" : 250.000€ d’oeuvres restaurées et un mécène local...

Publié le 11/11/2022 - 07:31
Mis à jour le 14/11/2022 - 15:14

La nouvelle exposition "Le beau siècle" du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon, a été inaugurée ce jeudi 10 novembre devant plusieurs centaines de visiteurs....

Cette inauguration s'est tenue en présence de la maire de Besançon Anne Vignot, son adjointe à la Culture Aline Chassagne, Salima Inezarène, conseillère régionale de Bourgogne Franche-Comté, Yohan Rimaud, commissaire de l'exposition ainsi que Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI.

Pour réaliser une exposition d’une telle envergure (400 oeuvre et objets d’art), le musée des beaux-arts et d’archéologie est accompagné financièrement par la Ville de Besançon bien sûr, mais aussi la Région Bourgogne Franche-Comté.... et un seul mécène, le groupe SMCI. 

"Il y a un grand mécène pour cette exposition, parce que nous avions besoin d’être soutenus à différents niveaux, et je suis particulièrement heureux que ce soit SMCI, une entreprise à laquelle j’ai tout de suite pensé parce que l’exposition étant consacrée au XVIIIe siècle bisontin", nous explique Yohan Rimaud, commissaire de l’exposition "Le beau siècle".

"SMCI a réalisé un travail considérable sur un certain nombre d’édifices du XVIIIe à Besançon comme l’Hôtel Terrier de Santans, mais il y a eu bien d’autres chantiers qui ont permis à l’équipe de ce promoteur immobilier de se familiariser avec le décor, avec l’architecture et avec les contraintes de ces constructions particulières et qui donnent, je crois, à ce mécène, une coloration patrimoniale très forte. Pour moi, c’était important aussi d’être soutenu par une entreprise comme celle-là", ajoute-t-il.

Aucun autre mécène n’a participé à cette exposition, à l’exception d’entreprises et de particuliers qui ont soutenu certaines restaurations.

250.000€ de restauration d’oeuvres

"Le beau siècle" a demandé de nombreuses recherches, mais aussi des moyens non négligeables pour restaurer plusieurs œuvres dans le but d’être exposées au musée des beaux-arts. En tout, ce sont 250.000€ qui ont été investis soit par la Drac, soit par le musée, soit par des collectionneurs privés. Ces tableaux et sculptures ont donc bénéficié d’une nouvelle vie grâce à cette exposition et pour certains, ont évité de tomber dans l’oubli…

  • L'exposition se déroule jusqu'au 19 mars 2022.

1 Commentaire

C'est l'EXPO de l'année (et de 2023)! A surtout ne pas rater ! J.C. Goudot Animateur du Collectif Histoire des Chaprais
Publié le 12 novembre à 09h58 par Jean-Claude Goudot • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Culture

Lola Roy, une Bisontine de 17 ans au " parkour " déjà grand

Lola Roy a 17 ans mais ne vous fiez ni à son jeune âge ni à son petit gabarit car du haut de ses 1m60, la jeune fille trace déjà sa route parmi les grands dans le monde du Parkour. Le 11 novembre dernier elle a d’ailleurs réalisé l’incroyable exploit de devenir la deuxième femme au monde à sauter le mythique Manpower. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous parle de sa discipline habituellement pratiquée par 98% d’hommes. 

Besançon : un mécène offre la statue de " Victor Hugo nu debout " de Rodin à la Ville

Ce jeudi 1 décembre au musée des Beaux-Arts, Anne Vignot, maire de Besançon, Aline Chassagne, adjointe à la maire déléguée à la culture et Hugues Herpin du musée Rodin ont dévoilé la statue "Victor Hugo nu debout" d'Auguste Rodin, généreusement donnée à la Ville par Léonard Gianadda, lui aussi présent.

L’auteure de " Nous les écorchées vives " en dédicaces à la Fnac de Morteau

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Un Bisontin publie un livre à lire à deux

Paul Peseux est né et a grandi à Besançon. Début 2020, il a eu l’idée d’écrire Camille et Nicolas, le premier livre qui se lit à deux et à voix haute. Il est aujourd’hui commercialisé dans quelques librairies parisiennes et disponible en ligne sur son site internet en attendant de trouver d’autre librairies désireuses de l’acquérir. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son concept innovant. 

Le documentaire d'un réalisateur bisontin primé dans un festival international

Vous vous rappelez peut-être l'avoir vu pour la première fois au cinéma Mégarama-Beaux-Arts le 8 Juillet 2021, eh bien l'aventure continue pour ce film-documentaire signé du réalisateur bisontin Bertrand Vinsu... Danube : en route vers la plus grande cave à vin du monde a été sélectionné en compétition officielle du 7e Festival International du Film Indépendant SMR13, qui s'est déroulé du 17 au 20 novembre 2022 près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Il y a remporté le prix de la meilleure musique originale !

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.34
couvert
le 02/12 à 15h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
79 %