Far East, le nouvel album de My Lady's House : entre histoire d'amour et guerre de sécession ...

Publié le 09/04/2017 - 16:46
Mis à jour le 10/04/2017 - 15:21

Le groupe bisontin que l'on ne présente plus My Lady's House a sorti son dernier album Far East fin janvier 2017. Simon et Guillaume, musiciens piliers de la formation, nous présentent ce nouvel opus...

PUBLICITÉ

Aujourd’hui, de quels musiciens et musciennes est composé My Lady’s House ?

Simon : « My Lady’s House existe depuis 2007 et a connu plusieurs line-up. Guillaume et moi, tous deux chanteurs-guitaristes, sommes aujourd’hui entourés de Pauline Busetto (violoncelle, choeurs), Agathe Llorca (violon, mandoline) et Christophe Michaud (batterie, choeurs). »

Guillaume : « Pour « Far East », nous avons également invité quelques musiciens : Suzanne Bastian (cor anglais), Cécile Bardey (notre ancienne choriste que nous avons été très heureux de retrouver – sur l’un de mes morceaux préférés de l’album d’ailleurs : « Join the Army » -, Mathieu Anguenot (cor), Guillaume Grisey (guitare). »

Quelles ont été vos inspirations pour ces nouvelles compositions ?

Guillaume : « Si on parle d’inspirations musicales, ce qui m’a le plus touché ces deux dernières années est certainement le duo folk américain The Milk Carton Kids (vous pouvez les retrouver dans la B.O. du film des frères Cohen « Inside Llewyn Davis »). J’ai beaucoup écouté d’albums de jazz aussi ces derniers temps, l’âge sans doute…
Cinématographiquement, une série « Hatfield & McCoy », racontant l’histoire vraie de deux familles qui se déchirent à la fin du XIXe aux Etats-Unis, m’a inspiré un des premiers morceaux de l’album – « Full of Faith » ; la suite en a plus ou moins découlé.
J’avais également beaucoup apprécié l’ouvrage « Le Chemin des Âmes » (« Three Day Road ») de Joseph Boyden. Son livre racontait le périple de deux jeunes Indiens engagés dans l’armée canadienne pendant la Première Guerre Mondiale. Plutôt saisissant. »

Simon : « J’apprécie depuis longtemps les B.O. de films et ça a été l’une des inspirations pour les instrumentaux du disque. Je peux citer celles signées par Nick Cave & Warren Ellis (« L’Assassinat de Jesse James », « La Route »…), Bob Dylan (« Pat Garrett & Le Kid ») ou Neil Young (« Dead Man ») et bien sûr le maître Ennio Morricone. Comme Guillaume, je fais partie du club d’appréciation du jazz des années 50-60, John Coltrane, Miles Davis, Nina Simone, Billie Holiday, Chet Baker…

Pendant la composition et l’enregistrement, j’avais souvent en tête les albums de Tiny Ruins, Bertrand Belin, Fionn Regan, Richmond Fontaine, principalement un disque instrumental composé par deux de ses membres, Willy Vlautin et Paul Brainard. J’ai aussi beaucoup aimé « Les Frères Sisters » de Patrick deWitt, l’histoire de deux frères tueurs à gages, avec des dialogues rappelant les frères Cohen. »

Dans le dernier opus de My Lady’s House, il y avait un personnage, Anne-Lee… Au « Far East », que se passe-t-il ?

Guillaume : « A la fin de « Northern Lights », Anna-Lee partait rejoindre son nouveau compagnon. Dans « Far East », il lui raconte son histoire familiale qui remonte à la Guerre de Sécession. Voilà pour le départ de l’action. Les morceaux racontent des moments de vie d’hommes et de femmes qui traversent cette époque : un Indien Creek perdu au milieu d’un champ de bataille – « Tomahawk » -, un couple séparé par les évènements – « Join the Army » -, d’anciens soldats devenus tueurs de bisons – « Sharpshooters » – , la prison pour l’un après le conflit – « Caged in at the Castle »…
Les trois instrumentaux qui parsèment le disque participent à l’atmosphère générale que nous avons voulu donner à l’ensemble. « In the Electric Mist » par exemple, le morceau qui ouvre l’album, télescope instantanément l’auditeur au cœur de l’action. J’ai aussi glissé dans l’album deux titres pour et inspirés par mes enfants Léon et Apolline (cette dernière fait d’ailleurs une voix sur le morceau « You on a Picture »), on ne se refait pas… »

Simon : « Le couple formé par Anna-Lee et son nouveau compagnon est raconté dans la chanson « Take It or Leave It », avec un clin d’oeil au film « The Graduate » (« Le Lauréat» avec Dustin Hoffman et Katharine Ross). Il est aussi, d’une certaine manière, question du couple dans le morceau « Wood Siding »… »

Prévoyez-vous une tournée ou des prochains concerts pour la promotion ?

Simon : « Quelques dates sont encore à confirmer, notamment pour ce mois d’avril. Probablement 1 ou 2 showcases chez les disquaires pour présenter le disque. Et puis, nous avons récemment enregistré une session live à France Bleu Belfort Montbéliard, diffusée il y a quelques jours et dispo en podcast audio et vidéo. »

Info +

Far East est disponible en CD à Forum (Besançon), chez Cultura (Besançon) et sur notre page Bandcamp. En digital, Bandcamp aussi, et Deezer, iTunes, Spotify…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

Loto du patrimoine : zoom sur l’Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)

121 monuments ont été retenus pour le Loto du patrimoine 2019 destiné à financer la restauration des monuments français. Le tirage spécial aura lieu le 14 juillet 2019 avant le lancement en septembre de jeux à gratter de 3 et 15 €. Quatre lieux ont été sélectionnés en Franche-Comté.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Le festival Saônorités, de retour ce week-end pour sa 8e édition

Depuis huit années maintenant, Raphaël Lazzeroni et son équipe de 14 organisateurs organisent leur traditionnel festival Saônorités dans la petite commune de Saône, ce samedi 15 juin 2019. La particularité de cet événement musical ? Un accès libre à tous et surtout gratuit. 

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.52
nuageux
le 18/06 à 21h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1013.19 hPa
Humidité
76 %

Sondage