200 personnes à Besançon contres les féminicides

Publié le 18/01/2022 - 20:26
Mis à jour le 18/01/2022 - 20:26

Le choc, l'émotion et la colère. Après l'annonce de la mort d'une jeune femme de 20 ans lundi 17 janvier 2022 dans le quartier Battant au centre-ville de Besançon, l'association Solidarité Femmes appelait ce mardi à un rassemblement place Pasteur à Besançon.

Entre 150 et 200 personnes se sont réunies peu après 18h place Pasteur à Besançon après le meurtre de Céline Jardon lundi soir à Besançon.

Après un discours pour dénoncer avec force les féminicides qui se succèdent, une minute de silence a été observée en présence des habitants. Anne Vignot, la maire EELV de Besançon était également  présente parmi les anonymes pour ce rassemblement en mémoire de la victime.

"Nous sommes là pour rendre hommage bien sûr, mais aussi pour dire que nous ne nous ne devons pas nous résigner. C'est pourquoi c'est important de nous rassembler" martèle Eva Bronnenkant, coprésidente de l'association Solidarité Femmes Besançon. "C'est vrai que l'on en parle peu, mais, même chez les jeunes couples, chez des adolescents, des violences peuvent s'installer très tôt. Il y a un vrai travail de prévention à mener le plus tôt possible."

Lundi 17 janvier 2022 vers 19h,  des voisins alertent les secours. Rapidement sur les lieux, les pompiers n'ont rien pu faire pour sauver la jeune femme. Poignardée à plusieurs reprises, elle a été grièvement blessée à la gorge.

Connu de la justice, son compagnon, un homme de 34 ans, a été interpellé non loin de l'appartement situé au 88 rue Battant près de la place Bacchus.

Céline Jardon aurait du fêter ses 21 ans ce 19 janvier 2022.

Le parquet de Besançon a ouvert une enquête et devrait communiquer sur les circonstances plus précises de ce drame mercredi en fin de journée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Haut-Doubs : il achetait et revendait des biens immobiliers illégalement et menait la grande vie

"C’est une enquête tout à fait atypique" a déclaré d’emblée le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux ce jeudi 19 mai en introduction de sa conférence de presse. Un homme de 32 ans a été interpellé en début de semaine dans la communes Les Fontenelles dans le Haut-Doubs pour travail dissimulé et blanchiment d’argent après voir acheter et vendu plusieurs biens immobiliers sans aucune déclaration.

Deux adolescents pointent une arme sur une enseignante au collège Clairs-Soleils à Besançon

MISE A JOUR • En milieu d’après-midi de mardi 17 mai, deux mineurs âgés de 13 ans ont menacé une enseignante avec un pistolet alors qu’ils étaient dans le collège Clairs-Soleils à Besançon. Ils ont ensuite pris la fuite et ont été interpellés peu de temps après. Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux, a tenu une conférence de presse ce jeudi.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.43
partiellement nuageux
le 21/05 à 21h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %

Sondage