Alerte Témoin

Fièvre catarrhale ovine : des périmètres interdits et des zones de protection mis en place

Publié le 14/11/2017 - 10:51
Mis à jour le 14/11/2017 - 10:51

Suite au cas de fièvre catarrhale (FCO) de sérotype 4 détecté le 6 novembre sur un veau en Haute-Savoie, un périmètre interdit et une zone de protection ont été établis par arrêté ministériel du 7 novembre 2017. L’ensemble du département du Jura est intégré dans la zone de protection, qui englobe également les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie, de l’Ain et du Doubs.

fievre_ovine.png
© DR

Des échantillons sur 900 bovins dans 45 élevages seront effectués par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) et le Groupement de défense sanitaire, du réseau des vétérinaires sanitaires et du laboratoire départemental d’analyses. Ces tests permettront de dépister "la présence éventuelle du sérotype 4", nous indique-t-on.

Voici les mesures prises :

  • interdiction d’entrée depuis le périmètre interdit ;
  • interdiction de sortie de la zone de protection vers le reste du territoire national, sauf à destination directe d’un abattoir, à condition que le transport soit effectué sans rupture de charge dans un moyen de transport désinsectisé, que l’abattage soit immédiat (sous 24h) et que les bouveries et bergeries de l’abattoir destinataire soient protégées des vecteurs ;
  • interdiction de sortie à destination d’un Etat membre, sauf : vers les zones réglementées d’Italie où le sérotype 4 est endémique, à condition que le moyen de transport soit désinsectisé, vers l’Espagne selon les conditions définies dans le protocole bilatéral établi pour le sérotype 8 ;
  • suspension de la certification pour l’exportation vers les pays tiers dans l'attente d'échanges bilatéraux avec les autorités sanitaires concernées ;
  • Obligation de désinsectisation des véhicules utilisés pour le transport des animaux traversant la zone de protection ;
  • Vigilance clinique renforcée de la part des éleveurs, vétérinaires et professionnels de l’élevage
  • Obligation de vaccination des animaux des espèces pour lesquelles il existe un vaccin adapté.

Qu'est-ce que la fièvre catarrhale ovine ?

La FCO est une maladie virale, strictement animale (ovins, bovins, porcins, ruminants sauvages), transmise par des insectes vecteurs du type Culicoïdes (moucherons). Plusieurs sérotypes du virus ont été identifiés (26) et sévissent en Europe et dans le monde.

Il n’y a pas de risque de transmission humaine du virus. Les manifestations cliniques chez l’animal sont : de la fièvre et des manifestations inflammatoires des extrémités, oedèmes et érythèmes (rougeurs) dont les conséquences sont une salivation excessive et des boiteries.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 « remarquable »

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

L’automobile à hydrogène : un segment de niche, mais une vision d’avenir

Propulser des voitures, bus ou camions sans aucune émission polluante, c'est la promesse de la pile à hydrogène, dont la filière démarre lentement, mais pourrait s'imposer à terme face aux batteries rechargeables. Le constructeur PSA devrait lancer les premiers véhicules utilitaires à hydrogène (Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro) fin 2021.

Le train à hydrogène en France : pas avant 2025

Avec un train de retard sur l'Allemagne, pays dans lequel il est déjà sur les rails, l' hydrogène pourrait bien arriver d'ici 2025 en France grâce un plan de relance et l'annonce ce mardi d'un plan d'investissement de 7 milliards d'euros en faveur de cette filière énergétique sur laquelle mise la région Bourgogne Franche-Comté. Garantis "à zéro émission", les trains à hydrogène émettent uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.82
    couvert
    le 19/09 à 12h00
    Vent
    4.02 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    67 %

    Sondage