Fièvre catarrhale ovine : des périmètres interdits et des zones de protection mis en place

Publié le 14/11/2017 - 10:51
Mis à jour le 14/11/2017 - 10:51

Suite au cas de fièvre catarrhale (FCO) de sérotype 4 détecté le 6 novembre sur un veau en Haute-Savoie, un périmètre interdit et une zone de protection ont été établis par arrêté ministériel du 7 novembre 2017. L’ensemble du département du Jura est intégré dans la zone de protection, qui englobe également les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie, de l’Ain et du Doubs.

fievre_ovine.png
© DR
PUBLICITÉ

Des échantillons sur 900 bovins dans 45 élevages seront effectués par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) et le Groupement de défense sanitaire, du réseau des vétérinaires sanitaires et du laboratoire départemental d’analyses. Ces tests permettront de dépister « la présence éventuelle du sérotype 4 », nous indique-t-on.

Voici les mesures prises :

  • interdiction d’entrée depuis le périmètre interdit ;
  • interdiction de sortie de la zone de protection vers le reste du territoire national, sauf à destination directe d’un abattoir, à condition que le transport soit effectué sans rupture de charge dans un moyen de transport désinsectisé, que l’abattage soit immédiat (sous 24h) et que les bouveries et bergeries de l’abattoir destinataire soient protégées des vecteurs ;
  • interdiction de sortie à destination d’un Etat membre, sauf : vers les zones réglementées d’Italie où le sérotype 4 est endémique, à condition que le moyen de transport soit désinsectisé, vers l’Espagne selon les conditions définies dans le protocole bilatéral établi pour le sérotype 8 ;
  • suspension de la certification pour l’exportation vers les pays tiers dans l’attente d’échanges bilatéraux avec les autorités sanitaires concernées ;
  • Obligation de désinsectisation des véhicules utilisés pour le transport des animaux traversant la zone de protection ;
  • Vigilance clinique renforcée de la part des éleveurs, vétérinaires et professionnels de l’élevage
  • Obligation de vaccination des animaux des espèces pour lesquelles il existe un vaccin adapté.

Qu’est-ce que la fièvre catarrhale ovine ?

La FCO est une maladie virale, strictement animale (ovins, bovins, porcins, ruminants sauvages), transmise par des insectes vecteurs du type Culicoïdes (moucherons). Plusieurs sérotypes du virus ont été identifiés (26) et sévissent en Europe et dans le monde.

Il n’y a pas de risque de transmission humaine du virus. Les manifestations cliniques chez l’animal sont : de la fièvre et des manifestations inflammatoires des extrémités, oedèmes et érythèmes (rougeurs) dont les conséquences sont une salivation excessive et des boiteries.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.26
partiellement nuageux
le 24/06 à 12h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1016.68 hPa
Humidité
48 %

Sondage