Fièvre charbonneuse : trois nouvelles bêtes victimes de la bactérie

Publié le 12/08/2008 - 18:43
Mis à jour le 12/08/2008 - 18:43

Trois vaches faisant partie des 17 troupeaux déjà touchés dans le Doubs sont mortes le week-end dernier après avoir contracté la fièvre charbonneuse.

1218555998_vaches_017.jpg
©carvy
PUBLICITÉ

Cela porte à 36 le nombre total de bovins victimes de cette maladie qui tue en un, deux ou trois jours. Sept communes situées à une quarantaine de kilomètres au sud de Besançon sont jusqu’à présent concernées : Athose, Vernier Fontaine, Nods, Vanclans, Chanans, Rantechaux et Passons-Fontaine.

 « C’est une maladie relativement rare, mais qui existe depuis la nuit des temps et qui réapparait dans des lieux où elle a eu des antécédents. C’est une bactérie qui se trouve dans le sol», explique Isabelle Pierson, adjointe à la direction des services vétérinaires du Doubs.

C’est donc tout simplement en broutant de l’herbe que les bovins peuvent attraper la maladie et mourir en quelques dizaines d’heures avec une forte fièvre. Si le diagnostic est posé rapidement des antibiotiques immédiatement administrés peuvent mettre un terme à l’infection. Quant au reste du troupeau il doit être vacciné non pas par risque de contagion, mais parce qu’il est censé avoir brouté au même endroit.

«Entre 9000 et 10000 vaches ont été vaccinées pour un an. Une procédure très efficace », signale la vétérinaire, Isabelle Pierson qui écarte une extension de la maladie.Un arrêté préfectoral a repoussé l’ouverture de la chasse du 15 au 25 août et un autre interdit tous travaux forestiers dans la zone jusqu’à la même date. Le dernier cas de fièvre charbonneuse dans le Doubs remonte à 2003.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.46
nuageux
le 23/10 à 0h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage