Alerte Témoin

Fiscalité des carburants  : l'association 40 millions d'automobilistes soutient l'opération "gilet jaune"

Publié le 07/11/2018 - 14:36
Mis à jour le 07/11/2018 - 15:08

Apposer un gilet jaune sur le tableau de bord de sa voiture est un signe de protestation contre la hausse des taxes sur les carburants. L'association « 40 millions d'automobilistes » soutient ce mouvement face à ce qu'elle qualifie de "politique fiscale injuste et pénalisant les usagers de la route les moins aisés, les plus dépendants à l'automobile et les plus exposés à la vulnérabilité énergétique".

"Dans notre société, l'accès à l'automobile est un véritable enjeu économique et social, et le prix des carburants un régulateur de la mobilité et du pouvoir d'achat. À l'heure où le Gouvernement utilise l'automobiliste comme variable d'ajustement fiscal pour remplir les caisses de l'État, il est important que chacun se mobilise pour défendre ses droits" explique Daniel Quéro, président de « 40 millions d'automobilistes ».

"Ce gilet jaune posé sur le tableau de bord des véhicules est devenu le symbole d'une colère légitime, qui se traduit par un geste pacifique. C'est pourquoi nous appelons tous les automobilistes à participer à ce mouvement citoyen" renchérit Pierre Chasseray, délégué général de l'association.

La hausse des prix du carburant est multifactorielle :  le prix du baril du pétrole est la première cause. Par ailleurs, les taxes ont augmenté de 14 % pour le diesel et 7,5 % pour l'essence. En 2019 il faudra ajouter 6 centimes pour le gasoil et 3 centimes pour l'essence.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

L’attestation de déplacement sur smartphone : comment ça va marcher ?

Confinement • Un service en ligne, un formulaire PDF à télécharger et un QR Code pour le contrôle : une attestation de déplacement numérique sera disponible à partir de lundi 6 avril 2020, en complément du dispositif papier déjà en place pour justifier les sorties en dépit des mesures de confinement, a annoncé ce jeudi 2 avril 2020 Christophe Castaner.

Train : l’abonnement du mois d’avril « offert »

90% des trains à l'arrêt • Avec la prolongation du confinement jusqu'au 15 avril 2020, la SNCF a décidé de "prendre des mesures exceptionnelles pour ses clients abonnés" qui vont se voir "offrir l'abonnement du mois d'avril" et dont le prélèvement intervient entre jusqu'au 19 avril. En raison de la crise sanitaire de Covid-19, 90 % des trains de la SNCF ont été mis à l'arrêt.

Confinement à Besançon : « Il devrait toujours y avoir des transports Ginko en circulation »

INTERVIEW • Les Tram' et bus du réseau Ginko sont toujours en activité à Besançon depuis le début du confinement le 17 mars 2020. Si le niveau de l'offre se réduit ou se modifie après les annonces gouvernementales qui se succèdent, Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis, exploitant du réseau Ginko, affirme qu'"il devrait toujours y avoir des transports en commun en circulation".

Besançon : il faut désormais monter à bord des bus Ginko par les portes arrière

Le réseau Ginko met en place des mesures spécifiques pour faire face à la propagation du coronavirus et assurer la continuité de ses services en préservant la santé de ses collaborateurs et celle des voyageurs. A partir du 24 mars 2020, la montée à bord des bus s’effectuera obligatoirement par les portes situées à l’arrière et ce, jusqu’à nouvel ordre. La validation des titres de transport reste obligatoire.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.09
ciel dégagé
le 05/04 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
69 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune