Flagey: Charles Belle s'est invité chez Courbet

Publié le 18/11/2009 - 18:45
Mis à jour le 18/11/2009 - 18:45

Jusqu’au 31 janvier, les arbres de Charles Belle prennent racine à Flagey dans la ferme familiale des Courbet. Dans cette nouvelle exposition, Charles Belle livre son regard sur la nature et les êtres.

Les arbres de Charles Belle s’élèvent et se grandissent au-delà du champ du visible défini par la toile. Voici trente années que le peintre entretient avec eux une histoire d’amour, arbres divers, riches et variés… comme en témoigne son immense toile représentant un arbre déjà peint une trentaine d’année auparavant !
 
« Voilà 30 ans, j’ai fait un pastel d’un arbre situé du côté du Mont d’Or. Je suis retourné le voir au cours de l’hiver 2008, et cette fois j’ai réalisé une toile immense, à l’acrylique. C’est une sorte d’hommage. Face à lui, j’ai eu pleinement la sensation d’être vivant. »
 
Charles Belle propose des pièces monumentales en dimensions et en émotions, tel ce tronc d’arbre nu et brut véhiculant force et puissance. Charles Belle est cet hiver à Flagey et ses arbres viennent visiter une terre particulière, celle ayant portée l’arbre de Courbet, le Chêne de Flagey.
 
Des visites commentées de l’exposition sont organisées par Charlotte Roudot, animatrice culturelle du site.

La ferme de Flagey est ouverte du mercredi au dimanche, de 14h à 18h.

Renseignements : 03.81.57.88.05
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Des concerts de Bass Music enregistrés à La Rodia…

Événement musical en ligne •

À l'initiative d'Impact Music et sous l'impulsion de l'association "Basslime", un premier concert électro a été enregistré ce samedi 10 avril 2021 à la Rodia. Diffusé sur Youtube depuis mardi, il sera suivi de six autres concerts à découvrir jusqu'au 23 avril... Le prochain rendez-vous est donné ce soir à 18h30...

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.23
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
42 %

Sondage