Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels : un budget divisé par 2 en trois ans

Publié le 25/02/2012 - 09:50
Mis à jour le 25/02/2012 - 12:07

"Alors que le Gouvernement affirme haut et fort que la formation des chômeurs de longue durée était une priorité, les faits démontrent qu’il n’en est rien !" selon la fédération COORACE qui réunit aujourd'hui près de 500 entreprises de l'économie sociale et solidaire

fede_3c.jpg
fede_3c.jpg
PUBLICITÉ

En effet, après trois années d’existence, les moyens financiers du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) se dégradent de façon vertigineuse. Alors que le budget de ce fond était de 1,06 milliard d’€ en 2010, il n’est pour 2012 plus que
de 525 millions d’€. Son budget à tout simplement été divisé par deux !

Par ailleurs, c’est avec consternation que COORACE a pris acte de la ponction arbitraire de 300 millions d’€ de l’Etat sur ce fond dont, aujourd’hui, moins de 260 millions d’€ seront destinés au financement de projets pour la qualification des personnes fortement éloignés du marché de l’emploi, alors qu’il avait été créé justement au profit de ce public.

Sur cette somme seulement 5 millions seront directement accessibles aux publics accompagnés par les structures de l’insertion par l’activité économique (S IAE) en vue de financer des actions d’acquisition du socle de compétences transférables, des savoirs de base et de lutte contre l’illettrisme. COORACE demande avec vigueur qu’une part substantielle du budget du FPSPP soit directement accessible aux salariés de l’IAE, sachant que la formation y est un axe essentiel pour la constructions des parcours d’insertion sociale et professionnelle et pour la lutte contre le chômage et l’exclusion.

A propos de COORACE :

COORACE, fédération nationale de l’économie sociale et solidaire, rassemble 500 entreprises, principalement des secteurs de l’insertion
par l’activité économique (IAE) et des services à la personne (SAP). Ces entreprises partagent une même vision : celle d’une société
intégrante, reconnaissant la richesse de chacun en tant que citoyen et acteur des échanges économiques et sociaux. A son service,
elles développent un modèle économique solidaire et durable, ancré dans les territoires, riche en emplois de qualité pour tous et
créateur de droits, notamment pour les personnes les plus précarisées. www.coorace.org

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.26
couvert
le 24/06 à 18h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1016.16 hPa
Humidité
76 %

Sondage