Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels : un budget divisé par 2 en trois ans

Publié le 25/02/2012 - 09:50
Mis à jour le 25/02/2012 - 12:07

"Alors que le Gouvernement affirme haut et fort que la formation des chômeurs de longue durée était une priorité, les faits démontrent qu’il n’en est rien !" selon la fédération COORACE qui réunit aujourd'hui près de 500 entreprises de l'économie sociale et solidaire

 ©
©

En effet, après trois années d’existence, les moyens financiers du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) se dégradent de façon vertigineuse. Alors que le budget de ce fond était de 1,06 milliard d’€ en 2010, il n’est pour 2012 plus que
de 525 millions d’€. Son budget à tout simplement été divisé par deux !

Par ailleurs, c’est avec consternation que COORACE a pris acte de la ponction arbitraire de 300 millions d’€ de l’Etat sur ce fond dont, aujourd’hui, moins de 260 millions d’€ seront destinés au financement de projets pour la qualification des personnes fortement éloignés du marché de l’emploi, alors qu’il avait été créé justement au profit de ce public.

Sur cette somme seulement 5 millions seront directement accessibles aux publics accompagnés par les structures de l’insertion par l’activité économique (S IAE) en vue de financer des actions d’acquisition du socle de compétences transférables, des savoirs de base et de lutte contre l’illettrisme. COORACE demande avec vigueur qu’une part substantielle du budget du FPSPP soit directement accessible aux salariés de l’IAE, sachant que la formation y est un axe essentiel pour la constructions des parcours d’insertion sociale et professionnelle et pour la lutte contre le chômage et l’exclusion.

A propos de COORACE :

COORACE, fédération nationale de l’économie sociale et solidaire, rassemble 500 entreprises, principalement des secteurs de l’insertion
par l’activité économique (IAE) et des services à la personne (SAP). Ces entreprises partagent une même vision : celle d’une société
intégrante, reconnaissant la richesse de chacun en tant que citoyen et acteur des échanges économiques et sociaux. A son service,
elles développent un modèle économique solidaire et durable, ancré dans les territoires, riche en emplois de qualité pour tous et
créateur de droits, notamment pour les personnes les plus précarisées. www.coorace.org

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.83
légère pluie
le 22/05 à 3h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %