Fusillades à Besançon : deux chefs de bande mis en examen

Publié le 17/07/2015 - 18:52
Mis à jour le 17/07/2015 - 18:52

L'affaire des tirs à la kalachnikov entre bandes rivales qui avait marqué l'automne 2014 à Besançon vient de connaître un tournant décisif avec la mise en examen et le placement en détention de deux chefs de bande.

 ©
©

À Besançon, deux bandes de malfaiteurs âgés d'une vingtaine d'années se disputaient le marché des stupéfiants dans le quartier Planoise. Cet affrontement a connu son point d'orgue à l'automne 2014 avec des tentatives d'intimidations musclées, à grand renfort de tirs à l'arme automatique en pleine rue dans le quartier Planoise ou au stade des Rosemont. Une personne a été légèrement blessée, mais le bilan aurait pu être beaucoup plus grave.

Une information judiciaire avait alors été ouverte pour "tentative d'assassinat et association de malfaiteurs ou complicités".
Au terme d'une enquête minutieuse de la police judiciaire (PJ) de Besançon, deux vagues d'interpellations ont avaient lieu début juin 2015 (lire ci-dessous) : six membres de chaque bande rivale avaient été interpellés, mis en examen, puis placés sous contrôle judiciaire pour la plupart.

Manquaient les deux principaux protagonistes. C'est finalement en fin de semaine dernière que la PJ bisontine a bouclé l'affaire en amenant l'un des chefs de bande devant le juge d'instruction de Besançon. L'homme, qui était incarcéré pour d'autres faits, a été mis en examen lundi 20 juillet 2015.

Le deuxième chef de clan, âgé de 22 ans, a été présenté ce vendredi 17 juillet 2015 devant le juge d'instruction qui a prononcé sa mise en examen pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs". Le juge des libertés et de la détention a ensuite prononcé son placement en détention.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Jura : quatre lycéens meurent, prisonniers de leur voiture tombée dans un lac

Quatre lycéens, trois mineurs et une jeune majeure, sont morts mercredi, restés prisonniers de leur voiture tombée dans le lac de Chalain (Jura) alors qu'ils circulaient sur une route verglacée. Un cinquième occupant de la voiture est parvenu à s'en extraire et à donner l'alerte, a précisé Lionel Pascal, procureur de la République de Lons-le-Saunier.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.79
peu nuageux
le 21/01 à 3h00
Vent
2.28 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
99 %

Sondage