Fusion des régions : "Tout ne se fera pas là où sera le siège de la Région"

Publié le 23/07/2014 - 11:26
Mis à jour le 23/07/2014 - 11:27

Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Franche-Comté répond aux questions des internautes et aux inquiétudes des Francs-Comtois qui semblent avoir plus peur de la fusion que les Bourguignons et surtout, qui se questionnent sur les économies !


Fusion des Régions - Marie Guite Dufay... par macommune_info

dsc_8996.jpeg
Marie-Guite Dufay et François Patriat ©Alexane Alfaro

Compétences

PUBLICITÉ

Questions des lecteurs :

Steven de Besançon : « Grâce à cette fusion, quels seront les avantages pour la formation et l’emploi ? Merci. »

Romain d’Audincourt  : « Une région élargie sera-t-elle synonyme de plus de déplacements ? Sur la refont de la carte des formations, un Franc-Cotmois devra-t-il aller parfois plus loin pour trouver celle qui lui correspond ? »

Jean de Miserey-Salines : « Quels seront les garde-fous de l’e?quilibre des territoires? Comment s’assurer par exemple qu’une re?gion ne tirera-t-elle pas plus la couverture a? elle (implantation des entreprises, transports…) »

Alexandra de Besanc?on : « La re?gion va-t-elle gagner de nouvelles compe?tences ? En perdre ? En quoi cette fusion permettrait a? la Bourgogne et la Franche-Comte? d’e?tre plus fort ensemble ? N’est-ce pas pluto?t affaiblir encore plus la Franche-Comte? au be?ne?fice de la Bourgogne si les de?cisions se prennent a? Dijon ? »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.59
ciel dégagé
le 16/07 à 15h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.14 hPa
Humidité
39 %

Sondage