General Electric : Marie-Guite Dufay fait part de ses inquiétudes à Emmanuel Macron

Publié le 07/02/2019 - 13:05
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

La Présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a fait part de son inquiétude sur la stratégie industrielle General Electric (GE) et notamment sur la vision du groupe à moyen et longs terme sur le devenir des sites de Belfort.

marie_guite_dufay_ambassadeurs_franche-comte_017.jpg
©roman
PUBLICITÉ

"Je m’inquiète de ne pas avoir d’information claire sur la stratégie industrielle du groupe GE, et cela depuis plusieurs mois, et j’apprends par voie de presse la tenue hier, sous l’égide du ministère de l’Economie et des Finances, d’un comité de pilotage présidé par Bruno Le Maire.

Un premier bilan fait état de la création d’environ 400 emplois depuis 2015. Force est de constater que les engagements ne sont donc pas respectés.

En parallèle, la mise en place de négociations autour d’un plan de départs volontaires concernant la branche énergie du groupe - celle qui emploie près de 1 300 personnes - sur notre territoire nous interpelle sur l’absence de vision de GE à moyen et long termes sur le devenir des sites belfortains. Ces départs détruisent un environnement technique très performant, mondialement reconnu, basé sur le savoir-faire d’hommes et de femmes très motivés et attachés à une histoire industrielle forte.

Cette perte d’expertise assèche irrémédiablement des compétences quasi uniques au monde, celles de concevoir des turbines à gaz et à vapeur. Ces suppressions de postes peuvent s’expliquer par les fortes évolutions du secteur de l’énergie qui connait des bouleversements au niveau mondial et qui aurait pu être anticipé par GE.

A ce titre, encore une fois, la Région soutient cette démarche d’anticipation pour le développement d’une nouvelle forme de diversification sur d’autres marchés comme l’aéronautique, le spatial, le secteur de l’armement ou du nucléaire.

La Région Bourgogne-Franche-Comté s’est résolument engagée dans cette aide à la diversification et redynamisation territoriale via le cluster Vallée de l’Energie. La Région a décidé un programme d’accompagnement à hauteur de 200 000 euros.

Le produit des pénalités du contrat de 50 millions d’euros doit en partie être fléché dans un dispositif de redynamisation territoriale via ce cluster Vallée de l’Energie, qui est l’animateur local désigné de la stratégie de diversification, notamment des PME.

La Région Bourgogne-Franche-Comté, chef de file en matière de développement économique et de formation professionnelle, demande à nouveau à siéger au Comité de pilotage et à la mise à l’ordre du jour d’une stratégie de diversification, notamment pour les PME de notre territoire

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.67
partiellement nuageux
le 22/10 à 18h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage