Glyphosate : "Nous avons malheureusement échoué à 35 voix contre 42" (Eric Alauzet)

Publié le 17/09/2018 - 11:59
Mis à jour le 17/09/2018 - 13:36

Les députés ont décidé de ne pas inscrire dans la loi l'interdiction de l'herbicide glyphosate. Le vote a eu lieu dans la nuit de vendredi 14 à samedi 15 septembre 2018. L'amendement a donc été rejeté par 42 voix contre 35.  

eric_alauzet_assemblee_nationale.22.png
©

Réaction d'Eric Alauzet suite au vote sur l'amendement visant à inscrire la suppression du glyphosate dans la loi :

"Je n’ai malheureusement pas pu honorer mes obligations et rendez-vous au début de ce week-end à Besançon et sur le territoire de l’agglomération en raison d’une actualité majeure à l’Assemblée nationale. En effet, vendredi et dans la nuit de vendredi à samedi, j’ai soutenu avec d’autres députés l’amendement qui visait à inscrire l’interdiction du glyphosate dans la loi.

En ces moments de doute sur l’avenir de la planète, sur la santé publique et sur notre volonté à véritablement agir collectivement pour modifier nos référentiels, j’ai considéré qu’il était de mon devoir et de ma responsabilité d’affirmer ce positionnement, sans ambiguïté et avec conviction quitte à bouleverser mon emploi du temps afin de ne pas revivre la mésaventure de la première lecture au cours de laquelle une séance nocturne prolongée dans l’hémicycle ne m’avait pas permis de défendre mon amendement de suppression du glyphosate.

Néanmoins, il faut rappeler que l’engagement du président de la République d’en sortir réellement en trois ans pour 85% des exploitations sera bien tenu. Cela grâce à l’accompagnement des agriculteurs pour ce faire, mais aussi avec l’affirmation claire de l’intérêt supérieur de la santé publique.
Nous pouvons faire confiance à Emmanuel Macron et à François de Rugy pour mener ce combat et être à la hauteur des attentes de nos concitoyens".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.67
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
986 hPa
Humidité
68 %

Sondage