Grève annoncée à La Poste à Besançon jeudi 12 décembre

Publié le 11/12/2013 - 15:48
Mis à jour le 11/12/2013 - 15:58

Désapprouvant la stratégie de la Poste de fermer des dizaines de centres (Orly, Mitry-Mory, Saint-Etienne, Amiens, Creil, La Rochelle, Marseille-Arnavant, Rodez, Perpignan, Mulhouse...)  à l’horizon 2014-2015 et de supprimer 2.000 emplois, les organisations syndicales SUD, CGT, FO, CFDT, CGC, UNSA et CFTC ont appelé le personnel des plates-formes industrielles courrier (PIC) à une journée de grève le 12 décembre 2013. A Besançon, l’inquiétude est grande, indique Sud-PTT 25. 

1213719120_la_poste_008.jpg
©carvy

inquiétude du personnel

PUBLICITÉ
Le jeudi 12 décembre, à Besançon, les agents seront majoritairement en grève suite aux multiples rencontres entre le personnel et les militants SUD de la plateforme. Des agents de Besançon seront présents avec le syndicat SUD, devant le siège national de La Poste à Paris ce même jour à partir de 13h, pour réagir au transfert récent sur Strasbourg de l’ensemble du courrier du Territoire de Belfort, de Montbéliard et d’Audincourt.  
 
Selon SUD-PTT, outre la baisse d’activité pour les postiers de Besançon, cela entraîne « une qualité de service déplorable« , puisque ce syndicat explique : « effectivement, il y a énormément de courrier pour la Franche-Comté, mais celui-ci perd une journée car le temps de revenir de Strasbourg !!! Mais  la qualité de service n’est plus une priorité pour cette Direction, les postiers sont écœurés. »
 

Le silence des élus

 
SUD-PTT rappelle avoir écrit en octobre dernier à l’ensemble des élus pour informer du risque de fermeture de la PIC de Besançon qui concerne 250 emplois et leurs familles. Aucun élu n’aurait répondu, ce que le syndicat ne manque pas de déplorer : « Et dire que certains étaient à nos côtés pour la votation citoyenne de 2009 contre la transformation de statut… Nous rappelons que la Poste est détenue par l’Etat à 80% et 20% pour la CDC. Donc les élus PS ont pleins pouvoirs sur le devenir de la Poste et de son personnel »
 

Suppression de la PIC de Besançon en 2015 ?

 
Selon SUD PTT, l’inquiétude est d’autant plus grande à Besançon que des bruits courent d’un transfert de la totalité du trafic du Jura pour 2014. La Direction régionale avait déjà annoncé la suppression de la ligne aérienne Tavaux-Paris à partir de janvier 2014. « Le syndicat SUD souhaitait le retour du train à partir du 1er janvier pour remplacer l’avion. Mais la Direction n’a toujours pas communiqué, à 20 jours de ce changement majeur« , indique SUD PTT qui souligne que ses élus n’ont pu rencontrer la directrice locale sur ces changements majeurs, malgré leurs demandes depuis plusieurs mois.
 
« Premièrement c’est illégal, mais surtout inadmissible pour le personnel d’être dans cette situation, argumente le syndicat. Les autres directeurs en Franche-Comté  annoncent que la PIC de Besançon va disparaître pour 2015.  C’est un véritable danger pour les usagers, entreprises et collectivités pour la garantie de la distribution en J+1 et qualité de service sur l’ensemble de la Franche-Comté. Que dire si la Poste supprime purement et simplement le site de Besançon,  dernière plateforme industrielle de Franche-Comté ? »
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.42
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage