Grève annoncée à La Poste à Besançon jeudi 12 décembre

Publié le 11/12/2013 - 15:48
Mis à jour le 11/12/2013 - 15:58

Désapprouvant la stratégie de la Poste de fermer des dizaines de centres (Orly, Mitry-Mory, Saint-Etienne, Amiens, Creil, La Rochelle, Marseille-Arnavant, Rodez, Perpignan, Mulhouse…)  à l’horizon 2014-2015 et de supprimer 2.000 emplois, les organisations syndicales SUD, CGT, FO, CFDT, CGC, UNSA et CFTC ont appelé le personnel des plates-formes industrielles courrier (PIC) à une journée de grève le 12 décembre 2013. A Besançon, l’inquiétude est grande, indique Sud-PTT 25. 

 © carvy
© carvy

inquiétude du personnel

Le jeudi 12 décembre, à Besançon, les agents seront majoritairement en grève suite aux multiples rencontres entre le personnel et les militants SUD de la plateforme. Des agents de Besançon seront présents avec le syndicat SUD, devant le siège national de La Poste à Paris ce même jour à partir de 13h, pour réagir au transfert récent sur Strasbourg de l’ensemble du courrier du Territoire de Belfort, de Montbéliard et d'Audincourt.  
 
Selon SUD-PTT, outre la baisse d’activité pour les postiers de Besançon, cela entraîne "une qualité de service déplorable", puisque ce syndicat explique : "effectivement, il y a énormément de courrier pour la Franche-Comté, mais celui-ci perd une journée car le temps de revenir de Strasbourg !!! Mais  la qualité de service n’est plus une priorité pour cette Direction, les postiers sont écœurés."
 

Le silence des élus

 
SUD-PTT rappelle avoir écrit en octobre dernier à l’ensemble des élus pour informer du risque de fermeture de la PIC de Besançon qui concerne 250 emplois et leurs familles. Aucun élu n’aurait répondu, ce que le syndicat ne manque pas de déplorer : "Et dire que certains étaient à nos côtés pour la votation citoyenne de 2009 contre la transformation de statut… Nous rappelons que la Poste est détenue par l’Etat à 80% et 20% pour la CDC. Donc les élus PS ont pleins pouvoirs sur le devenir de la Poste et de son personnel"
 

Suppression de la PIC de Besançon en 2015 ?

 
Selon SUD PTT, l’inquiétude est d’autant plus grande à Besançon que des bruits courent d’un transfert de la totalité du trafic du Jura pour 2014. La Direction régionale avait déjà annoncé la suppression de la ligne aérienne Tavaux-Paris à partir de janvier 2014. "Le syndicat SUD souhaitait le retour du train à partir du 1er janvier pour remplacer l’avion. Mais la Direction n’a toujours pas communiqué, à 20 jours de ce changement majeur", indique SUD PTT qui souligne que ses élus n’ont pu rencontrer la directrice locale sur ces changements majeurs, malgré leurs demandes depuis plusieurs mois.
 
"Premièrement c’est illégal, mais surtout inadmissible pour le personnel d’être dans cette situation, argumente le syndicat. Les autres directeurs en Franche-Comté  annoncent que la PIC de Besançon va disparaître pour 2015.  C’est un véritable danger pour les usagers, entreprises et collectivités pour la garantie de la distribution en J+1 et qualité de service sur l’ensemble de la Franche-Comté. Que dire si la Poste supprime purement et simplement le site de Besançon,  dernière plateforme industrielle de Franche-Comté ?"
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.97
couvert
le 26/02 à 9h00
Vent
1.2 m/s
Pression
997 hPa
Humidité
88 %