Harlem Désir condamne le vandalisme visant des locaux PS à Besançon et Paris

Publié le 01/11/2012 - 10:46
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:23

Indignation et colère. Ce sont les mots qui reviennent le plus souvent après les dégradations commises dans la nuit de mercredi à jeudi contre le local PS de Besançon. Le maire Jean-Louis Fousseret, la députée du Doubs Barbara Romagnan, les élus UMP de l'oppositionà Besançon et le premier secrétaire du PS Harlem Désir condamnent tous ces actes avec la même fermeté.  

PUBLICITÉ

Le Parti socialiste et son premier secrétaire Harlem Désir ont condamné mercredi soir les dégradations et actes de vandalisme qui ont visé des locaux du PS à Besançon et à Paris, dans le XIème arrondissement. Au local du PS à Besançon, trois vitres ont été brisées à l’aide de pavés et les inscriptions « Stop Ayrault porc » et un symbole anarchiste ont été tagués à la bombe rouge sur la façade, selon la fédération du Doubs qui a estimé les dégâts à environ 2.000 euros et annoncé son intention de porter plainte.

« Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté (ces) dégradations » commises dans la nuit de mardi à mercredi, est-il indiqué dans un communiqué reçu à Paris, signé de Harlem Désir.  Il fait état aussi d' »actes de vandalisme perpétrés (mercredi) contre les locaux de la fédération socialiste du XIe arrondissement de Paris« . Là aussi il y aura des suites judiciaires. 

« Aucun débat, aucune idéologie ne peuvent légitimer le recours à de tels comportements agressifs et violents« , ajoute le nouveau premier secrétaire en parlant aussi d’actes « lâches et irresponsables », « contraires aux valeurs de la République ». « Nous refuserons avec détermination toute forme d’intimidation violente », conclut-il.

Barbara Romagnan, la députée PS du Doubs a égalelement tenu à réagir (voir ici) :  « Ces attaques, notamment envers le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ne correspondent en rien au débat démocratique apaisé que nous devons avoir sur l’ensemble des sujets qui font notre vie en société« .

Les élus UMP de l’opposition municipale à Besançon ont également réagit : « au delà des clivages politiques qui nous opposent, nous tenons à partager la colère et l’indignation des élus et militants socialistes qui n’ont pu que constater ce matin les dégradations subies par leur local« . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.03
ciel dégagé
le 25/08 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1019.34 hPa
Humidité
92 %

Sondage