Hausse du nombre d'accidents en Haute-Saône

Publié le 06/05/2019 - 15:30
Mis à jour le 06/05/2019 - 14:19

Depuis le début d'année 2019, la gendarmerie de la Haute-Saône a enregistré une forte hausse du nombre d’accidents (+10) et de blessés (+16) par rapport à l'année dernière.

©Gendarmerie de la Haute-Saône
©Gendarmerie de la Haute-Saône
PUBLICITÉ

Les causes principales de ces accidents restent :

  • l’alcool (21%),
  • l’inattention (18%),
  • la vitesse et les priorités (15%).

Qu’est-ce qu’on entend par inattention ?

La deuxième cause principale d’accidents est donc l’inattention (six accidents depuis début 2019, contre un à la même date de 2018). Il s’agit de pertes de contrôle à faible vitesse, de piéton percuté par un conducteur qui regarde ailleurs, de conducteur distrait qui se déporte sans raison sur la voie opposée.

Et la gendarmerie de rappeler : « il revient à chaque conducteur de rester extrêmement vigilant sur les longs itinéraires mais également sur les trajets plus courts. »

Via Gendarmerie de la Haute-Saône

1 Commentaire

On dirait quand même qu’il y a de nombreuses augmentations, un peu partout, des accidents et des décès depuis la mise en place de la limitation à 80 km/h...
Publié le 6 mai à 16h41 par grlulu • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.56
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
0.61 m/s
Pression
1019.16 hPa
Humidité
97 %

Sondage