Haute-Saône: l'homme retranché a tué sa compagne et s'est rendu

Publié le 10/10/2013 - 17:47
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:37

Un homme de 47 ans armé s'est retranché jeudi en fin de matinée à son domicile, en Haute-Saône, en menaçant sa concubine dont il était en cours de séparation. "Il a tué sa compagne d’un coup de fusil et il s’est rendu au GIGN quelques heures plus tard", a déclaré Jean-François Parietti, le procureur de la République à Vesoul qui s'est rendu sur les lieux du drame. 

 ©
©

drame familial

Selon les gendarmes, la femme s'était rendue dans la maison du couple et de leur deux enfants, jeudi peu avant 11h à Corre (Haute-Saône), en compagnie de son père et d'une  amie, pour récupérer des affaires.  Son compagnon a saisi un fusil et menacé le trio. Il a fait partir l'amie, qui a prévenu la gendarmerie, et gardé avec lui sa concubine et son père. Le père a pris un coup de crosse mais a  réussi par la suite à s'enfuir vers 13h30.  Le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est intervenu et a parlementé durant plusieurs heures avec le forcené avant qu'il ne se rende. C'est à ce moment que les gendarmes ont retrouvé le cadavre de la femme  de 40 ans.  Une soixantaine de militaires étaient sur place au plus fort de l'intervention.

"Il ne supportait pas l'idée d'une séparation"

Selon les premiers éléments, l'homme de 47 ans n'étaient pas connu des force de l'ordre. Placé en garde-à-vue pour assassinat, il  expliqué qu'il ne supportait pas l'idée d'une séparation et qu'il avait peur que sa compagne lui prenne ses enfants, a précisé le procureur.

La victime, 40 ans, était mère de quatre enfants, dont deux qu'elle avait eus avec cet employé d'une soufflerie, a précisé la gendarmerie.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Haut-Doubs : il achetait et revendait des biens immobiliers illégalement et menait la grande vie

"C’est une enquête tout à fait atypique" a déclaré d’emblée le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux ce jeudi 19 mai en introduction de sa conférence de presse. Un homme de 32 ans a été interpellé en début de semaine dans la communes Les Fontenelles dans le Haut-Doubs pour travail dissimulé et blanchiment d’argent après voir acheter et vendu plusieurs biens immobiliers sans aucune déclaration.

Deux adolescents pointent une arme sur une enseignante au collège Clairs-Soleils à Besançon

MISE A JOUR • En milieu d’après-midi de mardi 17 mai, deux mineurs âgés de 13 ans ont menacé une enseignante avec un pistolet alors qu’ils étaient dans le collège Clairs-Soleils à Besançon. Ils ont ensuite pris la fuite et ont été interpellés peu de temps après. Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux, a tenu une conférence de presse ce jeudi.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.91
pluie modérée
le 20/05 à 21h00
Vent
2.74 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
99 %

Sondage