Homme tué à Vesoul : son ancienne compagne suspectée du meurtre

Publié le 13/01/2024 - 10:12
Mis à jour le 13/01/2024 - 10:12

Une femme de 58 ans suspectée d'avoir tué par arme blanche son ex-compagnon de 63 ans jeudi soir à Vesoul, a reconnu son implication dans les faits lors de sa garde à vue, a annoncé vendredi le parquet.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"L'ex-compagne de la victime, se disant sans domicile fixe et déjà plusieurs fois condamnée notamment pour des faits de violence, a reconnu devant les enquêteurs avoir eu une altercation avec la victime à l'occasion de laquelle elle a utilisé un couteau", a précisé dans un communiqué le procureur de la République de Vesoul, Arnaud Grécourt.

Cinq autres personnes ont également été placées en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Leur rôle devra être déterminé par l'enquête confiée à la division de la criminalité organisée et spécialisée de Besançon (ex-PJ) et au commissariat de Vesoul.

La police, intervenue jeudi à 20h40 au domicile de la victime, un homme de 63 ans retrouvé décédé, a découvert son ancienne compagne et un autre homme, alcoolisés, dans les parties communes de l'immeuble.

"Plusieurs plaies par arme blanche aux avant-bras et au thorax"

D'après les premiers éléments de l'enquête, "la victime et son ex-compagne se sont disputés à différentes reprises durant les heures précédant les faits, à plusieurs endroits de Vesoul", note le procureur. "Le médecin légiste a constaté sur le corps de la victime plusieurs plaies par arme blanche aux avant-bras et au thorax", ajoute-t-il.

Selon une source policière, la victime a été frappée d'une dizaine de coups de couteau. L'autopsie du corps permettra de déterminer "avec plus de précision" les nombre de coups, a indiqué M. Grécourt.

Une information judiciaire sera ouverte samedi au pôle de l'instruction de Besançon, notamment du chef de "meurtre par ancien conjoint ou concubin" et un juge d'instruction sera saisi, selon le procureur.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.74
légère pluie
le 23/05 à 18h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
77 %