Huit hommes incarcérés pour une tentative de braquage de fourgon en Suisse

Publié le 07/11/2019 - 16:53
Mis à jour le 07/11/2019 - 16:53

Huit hommes suspectés d'un projet d'attaque de fourgon transportant des métaux précieux en Suisse, ont été placés en détention provisoire lundi, a-t-on appris ce mardi 5 novembre 2019 auprès du parquet de Lyon.

Police (Photo d'illustration) ©Léon gama maCommune.info ©
Police (Photo d'illustration) ©Léon gama maCommune.info ©

Les suspects ont été mis en examen pour "tentative de vol avec arme en bande organisée, infraction à la législation sur les armes et association de malfaiteurs", a précisé le parquet dans un communiqué.

Ces hommes, âgés de 30 à 50 ans, sont suspectés d'avoir voulu braquer un fourgon blindé en Suisse. L'enquête était menée par la police judiciaire de Lyon et l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO).

Armés de fusils d'assaut et de cagoules

Leur arrestation avait eu lieu avant qu'ils ne passent à l'action, jeudi matin sur la commune de Collonges (Ain), à quelques kilomètres de la frontière suisse.

Les policiers de l'unité spécialisée du RAID et des brigades de recherche et d'intervention (BRI) de Lyon et Dijon ont attendu toute la nuit avant d'intervenir.

Les suspects, tous gantés et vêtus de noir, étaient en possession notamment de fusils d'assaut Kalachnikov, de gants, de gilets pare-balle et de cagoules. Ils avaient aussi plusieurs véhicules volés, berlines et utilitaires, selon une source proche du dossier.

Du matériel technique de brouillage et de surveillance était aussi saisi sur place, tout comme des combinaisons de peintre et du matériel d'effraction, a précisé le parquet.

Originaires de Lyon

La plupart des suspects sont originaires de l'agglomération lyonnaise et du nord-Isère, et déjà connus des services de police, notamment pour des forfaits commis en Suisse. Un homme est originaire de la région parisienne.

Ils ont refusé de répondre aux questions des enquêteurs au cours de leur garde à vue, a ajouté la même source.

Plusieurs braquages de fourgon en Suisse ont été imputés à des équipes de malfrats lyonnais ces dernières années. En mai, neuf personnes ont été mises en examen et écrouées dans une de ces affaires, survenue en 2018 et rocambolesque car précédée de l'enlèvement de la fille d'un convoyeur de fonds.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Reprise des rodéos urbains à l’approche de l’été… 

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ce mercredi 16 juin 2021 une note au directeur général de la police, Frédéric Veaux, pour demander "cinquante" opérations de contrôles et de "saisir systématiquement les deux roues" dans les quartiers les plus touchés par le fléau des rodéos urbains. Dans un communiqué, Ludovic Fagaut, chef de file de l’opposition au conseil municipal de Besançon dénonçait une nouvelle fois ces comportements.

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.33
couvert
le 19/06 à 6h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %

Sondage