Ikea dans le collimateur d'eurodéputés pour ses bricolages fiscaux

Publié le 15/02/2016 - 14:26
Mis à jour le 16/02/2016 - 09:22

Le géant suédois du meuble a eu recours à des circuits financiers complexes entre plusieurs pays de l'Union européenne sur la période 2009-2014, selon un rapport d'élus du Parlement européen. Ce qui lui aurait permis d'échapper à 1 milliard d'euros d'impôts.

parlement_strasbourg.jpg
Siège du Parlement européen à Strasbourg
PUBLICITÉ

Après Google, Amazon et Facebook, Ikea se retrouve à son tour dans le collimateur des députés européens. En cause: son talent en matière de bricolage fiscal. Concrètement, le géant suédois du meuble est accusé d’avoir échappé à environ un milliard d’euros d’impôts sur la période 2009-2014 en recourant à des circuits financiers complexes entre plusieurs pays de l’Union, conclut un rapport publié vendredi soir par les élus écologistes du Parlement européen.

Le groupe a notamment fait verser par ses magasins une redevance sur leur chiffre d’affaires à une entreprise dont le siège est aux Pays-Bas, puis les sommes versées auraient transité par le Luxembourg et le Liechtenstein, explique le rapport du groupe des Verts à l’assemblée de Strasbourg. Il ajoute qu’Ikea a aussi bénéficié de montages fiscaux avantageux au Luxembourg et en Belgique.

Les conclusions du rapport ont été transmises à la Commission européenne, à qui les députés verts demandent d’enquêter sur d’éventuelles infractions aux règles fiscales communautaires. Bruxelles « a pris bonne note de ce rapport et va l’étudier en détail », a déclaré samedi Vanessa Mock, porte-parole de la Commission européenne, chargée des services financiers et de la fiscalité.

Interrogé par l’AFP, Ikea a affirmé «payer ses impôts conformément aux législations nationales et internationales», dans un courrier électronique. « Nous tenons à continuer à développer nos activités en Europe et nous nous réjouissons d’échanger sur une harmonisation du système fiscal international », a-t-il ajouté. « Au cours de l’exercice financier 2015, Ikea Group a payé des impôts pour un montant total de plus de 1,5 milliard d’euros, et sur les cinq dernières années (entre 2011 et 2015), le total s’élève à environ 7,5 milliards d’euros », a-t-il détaillé.

LuxLeaks a laissé des traces

Depuis l’éclatement du scandale LuxLeaks en novembre 2014, qui avait profondément terni l’entrée en fonction du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker en tant que nouveau président de la Commission, Bruxelles a accentué sa lutte contre l’opacité fiscale. LuxLeaks avait mis en lumière un système d’évasion fiscale à grande échelle des multinationales et particulièrement le rôle joué par certains Etats, comme le Luxembourg, à une époque où Jean-Claude Juncker était à la fois premier ministre et ministre des Finances. En octobre 2015, la Commission a fait adopter par les 28 Etats membres le principe de l’échange automatique d’informations sur les accords fiscaux passés entre États et multinationales.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.29
ciel dégagé
le 27/06 à 3h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1022.29 hPa
Humidité
95 %

Sondage