Il tire plusieurs fois de sa fenêtre avec une carabine à Besançon

Publié le 06/04/2021 - 19:41
Mis à jour le 06/04/2021 - 19:41

La police a été appelée à plusieurs reprises pour des tirs d’arme à feu dans le secteur de Planoise à Besançon lundi 5 avril en début de soirée.

Police © Alexane Alfaro
Police © Alexane Alfaro

Un homme aurait tiré à plusieurs reprises de la fenêtre de son appartement situé au 9e étage d’un immeuble.

Les policiers sont intervenus rapidement avenue Ile-de-France et ont constaté la présence d’un homme à sa fenêtre, carabine en main.

Un périmètre de sécurité a été mis en place. Les policiers de la BAC sont parvenus à pénétrer dans l’appartement par la porte d’entrée que l’un des occupants entrouvrait.

Ils ont interpellé trois individus qui étaient placés en garde à vue dont l’auteur présumé des coups de feu, fortement alcoolisé.

Après dégrisement, ce dernier, a reconnu lors de son audition avoir tiré en l’air car contrarié par un différend familial. L'homme d'environ 40 ans, fait l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour juillet prochain.

Les deux autres individus ont été laissés libres, sans suite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.57
nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
93 %