Il vote deux fois, la préfecture porte plainte

Publié le 04/05/2012 - 17:30
Mis à jour le 04/05/2012 - 17:30

La préfecture de l'Aisne a annoncé vendredi avoir engagé des poursuites contre un électeur du département qui a voté deux fois lors du premier tour de l'élection présidentielle

présidentielle 2012

L'électeur, inscrit sur les listes électorales de deux communes différentes, avait reçu deux cartes électorales. Il s'est "vanté auprès des membres du bureau" d'avoir pu voter deux fois à l'issue du second vote, a rapporté la préfecture dans un communiqué.

"Sur le fondement de l'article L. 93 du code électoral", le préfet de l'Aisne Pierre Bayle, a décidé d'engager des poursuites à l'encontre de l'Axonais.

L'article en question dispose que l'"inscription multiple pour aller voter plus d'une fois" est punie de 2 ans d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende. "Si ces doubles inscriptions restent marginales, il est conseillé aux personnes qui auraient reçu deux cartes électorales de signaler aussitôt cette anomalie auprès des communes concernées", a précisé la préfecture.

Trois jours après le premier tour, la préfecture de Meurthe-et-Moselle avait déjà signalé de son côté au Conseil constitutionnel qu'un électeur avait voté deux fois, à son nouveau domicile de Biscarosse (Landes) et à Villers-lès-Nancy, où il n'avait pas été radié.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.41
nuageux
le 29/11 à 12h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
62 %

Sondage