Incendie criminel à l'Arsenal, place St Jacques à Besançon : deux mineurs de 14 et 17 ans en garde à vue

Publié le 20/12/2020 - 17:47
Mis à jour le 20/12/2020 - 17:48

Une quinzaine de pompiers de Besançon est intervenue dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 décembre 2021 vers 2h du matin pour un début d’incendie dans un local d’archives de la faculté à l’Arsenal. La maire de Besançon, Anne vignot, condamne fermement cet acte. Interpellés, deux mineurs de 14 et 17 ans ont avoué être les auteurs de l’incendie. Tous deux seront présentés à un juge pour enfants ce 21 décembre 2020

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

L'incendie volontaire s'est déclaré au 2, place St Jaques à Besançon. L'action rapide des sapeurs-pompiers a permis de limiter le sinistre au moyen de deux lances, mais les dégâts sont relativement conséquents. Une partie du bâtiment abritant notamment des salles de formation, des locaux syndicaux et des archives est fortement endommagée. Sur place, les enquêteurs découvre deux traces d'effraction distinctes ne laissant que peu de place au doute sur un geste volontaire.

La police de Besançon se déploie en ville pour tenter de retrouver les auteurs des faits. Contrôles, deux mineurs de 14 et 17 ans sont placés en garde à vue et avouent avoir mis le feu au local et avoit tenté de dérober sans succès du matériel. Pensant logiquement être confondus par leurs empreintes, ils ont finalement déclaré qu'ils ont utilisé du gel hydroalcoolique comme principal combustible afin de brûler le local situé au rez-de-chaussée du bâtiment de l'Arsenal.

Ce dimanche matin, Anne Vignot, a condamné cet incendie criminel. La maire de Besançon s'est entretenue avec les enquêteurs et remercie par ailleurs les pompiers qui ont pu contenir et maîtriser l'incendie. Deux personnes sont en garde à vue dans le cadre de l'enquête de police diligentée par le commissariat central.

La maire a par ailleurs échangé dans la matinée avec la directrice du CHU, Chantal Carroger et la présidente de l’Université, Macha Woronoff afin d'aborder les solutions à trouver face aux conséquences de cet incendie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Nouvelle plainte de L214 contre un abattoir Bigard en Côte d’Or

L'association animaliste L214 a annoncé mercredi 24 juillet 2024 avoir de nouveau porté plainte contre un abattoir du groupe Bigard en Bourgogne, dénonçant une situation "toujours alarmante" malgré une première alerte lancée en avril, qui avait mené à un contrôle des services de l'Etat.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.66
nuageux
le 25/07 à 06h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
91 %