Incendie dans un entrepôt de produits dangereux à Longvic

Publié le 06/10/2021 - 10:26
Mis à jour le 06/10/2021 - 10:26

Les sapeurs-pompiers ont été sollicités mardi 5 octobre 2021 aux alentours de 19h15 pour intervenir sur l’incendie d’un entrepôt de produits dangereux de 250 m2 à Longvic. La préfecture de Côte d’Or prévient ce mercredi que les relevés effectués n’ont pas révélé de danger potentiel pour la population.

 © Sdis 21/ twitter
© Sdis 21/ twitter

Par mesure de sécurité, la Préfecture avait recommandé ce mercredi aux riverains de fermer les fenêtres et de limiter les déplacements aux abords du site.

Suite aux résultats des relevés, elle précise désormais que "les analyses conduites ne permettent pas d'identifier de risque pour la population".

Voici en détails les mesures prises :

  • Prise de mesures (technique du papier PH) par le SDIS sur les eaux d’extinction : "Elles n'ont pas mis en évidence de risque de contamination (…) elles sont été captées par le bassin de rétention du site et seront prises en compte jeudi matin à 9h00 par l’exploitant", nous précise-t-on.
  • Prise de mesures (technique de prélèvement d’air) par le SDIS au niveau du foyer et jusqu’à 400 mètres de distance sous le vent. Encore une fois, la préfecture précise "qu’aucun risque n’a été identifié notamment sur les composants tels que le chlore, le dioxyde de soufre et ammoniac".
  • Modélisation d’un panache de fumée par la DREAL (en tenant en compte des composants stockés dans l’entrepôt). Cette analyse n’a pas fait ressortir de risque "au niveau du sol, jusqu’à une hauteur inférieure à 50 mètres et une distance de 1,2 km sous le vent", est-il indiqué.

Toutefois, des analyses complémentaires seront réalisées ce jeudi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Agressions sexuelles et viols sur mineurs : appel à témoins et à victimes

La brigade de Besançon Tarragnoz a lancé un appel à témoin ou à victimes pour des faits récents et anciens d'agressions sexuelles sur des enfants par un individu âgé aujourd'hui de plus de 70 ans. Ce vendredi, Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, a réitéré devant la presse l’appel des gendarmes afin d’encourager les victimes à se manifester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.88
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
85 %

Sondage