Incendie d'un prototype de véhicule à hydrogène à l'Université de technologie Belfort-Montbéliard

Publié le 20/01/2023 - 16:45
Mis à jour le 22/01/2023 - 01:19

Cinq personnes ont été légèrement blessées dans l'incendie d'un prototype de véhicule à l'hydrogène survenu dans le laboratoire de l'Université de technologie Belfort-Montbéliard (UTBM), entraînant une importante intervention des services, anti-incendie, ont indiqué vendredi 20 janvier les pompiers.

 © Elodie R
© Elodie R

Le feu a pris jeudi soir pour une raison indéterminée sur ce véhicule, sorte de scooter expérimental à quatre roues, a indiqué la capitaine des pompiers Céline Poiret, responsable des opérations de secours.

Pas moins de 44 pompiers sont intervenus, ainsi qu'une quinzaine de véhicules, a-t-elle précisé à l'AFP. Trois personnes ont été hospitalisées pour "des brûlures légères" et deux autres légèrement intoxiquées. La raison de l'incendie n'est pas connue mais une enquête interne a été ouverte à l'UTBM, selon elle.

"Il y a eu un départ d'incendie dans une plateforme d'essais de pile à combustible" durant un essai, a confirmé auprès de l'AFP l'UTBM. "C'est la première fois en 20 ans". "Tous les systèmes de sécurité se sont mis en route et ils ont très bien fonctionné", a-t-on indiqué de même source.

Selon le directeur de l'Université Ghislain Montavon, cité par un média local, l'incendie s'est déclenché lors du remplissage du réservoir du véhicule "avec un gaz neutre".

Le risque d'explosion a été rapidement écarté

Il n'y a pas eu de fuite d'hydrogène et le risque d'explosion a été écarté rapidement, selon la capitaine Poiret.

L'hydrogène utilisé comme carburant présente pour avantage de n'émettre que de la vapeur d'eau, ce qui en fait une piste importante pour remplacer les hydrocarbures, intégrée dans de nombreux plans de relance à travers le monde.

Mais experts et industriels sont divisés sur la place de l'hydrogène dans la décarbonation du secteur automobile: le développement est pour l’instant essentiellement dédié aux utilitaires et aux poids lourds, qui peuvent embarquer les volumineuses bonbonnes d'hydrogène.

Par ailleurs, la production de l'hydrogène est très énergivore et encore largement tributaire d'énergies fossiles, en attendant le développement de l'hydrogène dit "vert", à partir d'énergies renouvelables. Le manque de stations de distribution est aussi un frein à son développement.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.51
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
82 %