La question de la femme cheffe d’entreprise, une "priorité absolue" pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Publié le 06/12/2022 - 18:23
Mis à jour le 08/12/2022 - 15:45

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Initiative France est le 1er réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise. Le réseau compte huit associations en Bourgogne- Franche-Comté (et 207 réparties sur tout le territoire français - métropole et outre-mer). Ces associations accueillent les entrepreneurs, évaluent leur projet, le financent par un prêt d’honneur sans intérêt ni garantie et accompagnent les entrepreneurs en leur faisant bénéficier d’un soutien par d’autres chefs d’entreprises et en leur permettant d’accéder à un réseau économique local.

"Cette année, ça cartonne puisqu’on aide plus de 20% de projets supplémentaires par rapport à 2021", souligne Guillaume Pépy, "ce qui est clair, c’est qu’en ce moment, il y a de plus en plus de personnes qui réfléchissent à créer leur propre entreprise, leur propre emploi et d’autres emplois."

Entrepreneure, femme et maman

Parmi les personnes rencontrées par Guillaume Pépy ce lundi, Géraldine Dubail, gérante du magasin "Intérieur & Collection" rue Bersot à Besançon. En rassemblant ses trois compétences professionnelles que sont l’architecture d’intérieur, la décoration et le commerce, elle a repris cette entreprise emblématique du centre-ville bisontin en 2014. Pour réaliser ce projet, l’entrepreneure a bénéficié d’un accompagnement sous la forme d’un prêt à taux 0% de 16.000€ de la part d’Initiative Doubs Territoire de Belfort (faisant partie aujourd’hui du réseau Initiative France) et de 20.000€ de la part de l’ARDEA, soit la Région Bourgogne Franche-Comté, qui accompagne le réseau Initiative depuis 17 ans.

En plus d’être cheffe d’entreprise, Géraldine Dubail est une femme et maman d’un petit garçon. Trouver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle est un véritable challenge au quotidien, comme elle l’a expliqué à Guillaume Pépy, Danièle Dulmet, présidente d’initiative Bourgogne Franche-Comté et Nabia Hakkar-Boyer, conseillère régionale de Bourgogne Franche-Comté : "Être maman peut être un frein, j’aimerais travailler plus, faire des journées et des semaines plus longues, mais je ne peux pas, il n’y pas de modèle type, il n’y pas de modèle parfait, chacun fait comme il peut".

Géraldine Dubail, gérante d'entreprise © Alexane Alfaro

Et cette question d’être une femme, mère de famille tout en étant gérante d’entreprise, c’est une question qui est mise sur la table depuis quelques années seulement dans la société française. Pour le président d’Initiative France, dont le réseau compte 41% de femmes entrepreneures, "il y a encore des barrières dans les mentalités, dans la culture et dans l’organisation pratique, quand il y a des réunions très tôt le matin ou tard le soir, c’est souvent un obstacle pour que les jeunes femmes puissent s’engager totalement dans la création de leur entreprise, mais la société évolue et il faut qu’elle continue à évoluer, il faut pousser pour que les femmes aient exactement les mêmes chances de réussite que les hommes et nous, au sein du réseau Initiative, c’est une priorité absolue."

Cinq créations et reprises d’entreprises portées par des femmes

Depuis 2006, "Initiative au Féminin", récompense des femmes qui ont franchi le pas de la création ou de la reprise d’entreprise avec pour objectif de valoriser leur projet et encourager d’autres femmes à se lancer. 

Le président d’Initiative France s’est également rendu à la remise des prix du 17e concours régional Initiative au Féminin en présence de 20 candidates nominées. Ce concours 2022 a fait honneur à cinq création ou reprises d’entreprises exemplaires portées par des femmes cette année en Bourgogne Franche-Comté.

Initiative Bourgogne Franche-Comté en chiffres 

En 2021 en Bourgogne-Franche-Comté, Initiative France a soutenu et financé la création ou reprise d’entreprises de 1.105 entrepreneurs. Ces entreprises ont créé ou sauvegardé 2.635 emplois dans la région, dont 817 nouveaux emplois créés (soit 6.8% du total des emplois créés dans la région en 2021). Le réseau a mobilisé 134 millions d’euros en Bourgogne-Franche-Comté, en octroyant 7,09 millions d’euros en prêts d’honneur aux entrepreneurs, ce qui leur a permis d’obtenir par effet de levier, 5,72 millions d’euros de prêts d’honneur Bpifrance et 114,8 millions d’euros auprès des banques. Le réseau Initiative de Bourgogne-Franche-Comté a également soutenu les entreprises en difficultés à hauteur de 6,65 millions d’euros, dans le cadre du dispositif FARCT mis en place par le Conseil régional pour les soutenir pendant la crise sanitaire. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.04
couvert
le 31/01 à 9h00
Vent
0.7 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
88 %