J’ai testé pour vous le film (et l’absinthe) "L’Interdite" à Besançon…

Publié le 05/10/2022 - 17:45
Mis à jour le 05/10/2022 - 14:56

Le 7 octobre, le réalisateur bisontin Bertrand Vinsu présentera pour la première fois au public au cinéma Mégarama Beaux-Arts son dernier film documentaire L’Interdite, sur les traces de l’absinthe. Nous l’avons visionné pour vous… nous avons aussi goûter pour vous l’absinthe éponyme.

Après un premier film intitulé Danube sorti en 2021, Bertrand Vinsu s’est intéressé à l’absinthe. Alors qu’il se baladait à Pontarlier en décembre dernier pour faire découvrir les produits du terroir franc-comtois à Anya, jeune moldave présente dans Danube, ils s’arrêtent à la Distillerie Les Fils d’Émile Pernot. "On y a passé un très bon moment et en rentrant à Besançon, on a eu l’idée, avec mon ami Tony avec qui j’avais fait Danube, de faire un film sur l’absinthe", nous raconte le réalisateur.

Ni une ni deux, les deux acolytes programment une randonnée de plus de 60 kilomètres entre Pontarlier et le Creux du Van pour tourner leur nouveau film documentaire, avec dans le premier rôle : l’absinthe. "Nous n’étions pas du tout équipés pour faire de la randonnée, il fallait qu’on trouve du bon matériel pour dormir la nuit en plein hiver, sur les hauteurs, nous avons finalement rapidement trouvé des sponsors comme Intersport à Dole et de bons conseils auprès de ma petite amie Marguerite et on est parti le 3 janvier 2022", explique Bertrand Vinsu, "tout s’est fait en une semaine ".

Extrait du film "L'Interdite, sur les traces de l'absinthe" réalisé par Bertrand Vinsu © Alexane Alfaro

On a regardé pour vous L’interdite

L’Interdite, le film, est un véritable cours d’histoire-géo sur l’absinthe, mais avec beaucoup d’humour et des protagonistes passionnants. Lorsque je suis venue à cette projection, je pensais en savoir beaucoup sur cette boisson avec Toulouse Lautrec, La Fée Verte, la Suisse, la plante, etc. Et en fait, les personnes interrogées par Bertrand et Tony dans le film, démontent une bonne partie des idées reçues que l’on peut avoir... c’est passionnant. 

De plus, les images tournées avec un drone nous emportent, nous font voyager dans une région pourtant pas si lointaine et qui nous est familière… Ces paysages enneigés, ces sapins, ces villages et ces deux grands bonshommes qui se baladent et nous font vivre leur aventure. On rit beaucoup pendant le film, soit parce que le réalisateur est allé loin dans ses délires (vous verrez très vite de quoi je parle), soit parce que les protagonistes (surtout suisses) sont drôles et bourrés de sincérité. C’est très plaisant et tellement instructif.

Extrait du film "L'Interdite, sur les traces de l'absinthe" réalisé par Bertrand Vinsu © Alexane Alfaro

Je n'ai pas encore évoqué la musique originale de L’Interdite qui illustre très bien les étapes de l’aventure de Bertrand et Tony. Il y a même un moment dans le film au cours duquel je suis partie très loin en pensée (la dégustation de l'absinthe s'est faite après le film...) tant l’image et la musique nous transportaient de l’autre côté de l’écran.

Conclusion : c’est un film très intéressant, beau, drôle, je vous recommande chaudement de vous rendre vendredi 7 octobre au cinéma Mégarama Beaux-Arts à 19h30 (tarif unique : 8 euros). La projection sera suivie d’une dégustation d’absinthes et de créations de Xavier Brignon au musée des Beaux-Arts et d'Archéologie. 

On a goûté pour vous "L’Interdite"

Au cours du tournage, lors d’un repas avec Bertrand Vinsu et Dorian Sommier, distillateur à la Distillerie Les fils d’Émile Pernot (et après quelques verres d’absinthe), ils décident de lancer leur propre absinthe. Ils élaborent une nouvelle boisson "qui ne ressemble pas celles déjà proposées par la distillerie", précise Bertrand. "Elle est assez anisée, plutôt amère, et florale avec beaucoup de verveine, à 52% d’alcool, c’est une recette que l’on pouvait trouver il y a 100 ans lorsqu’elle était interdite", d’où son nom : L’Interdite.

© Alexane Alfaro

Après la projection du film, j'ai eu l’opportunité de déguster cette nouvelle création au nom provocateur. C’est Montana Genre-Jazelet, responsable de la communication de la distillerie Les Fils d’Émile Pernot, qui nous propose de tester "L’Interdite" de trois différentes façons :

  • La première, avec de l’eau fraîche versée goutte à goutte à la fontaine avec un sucre sur la cuillère.
  • La deuxième avec de l’eau fraîche toujours en goutte à goutte à la fontaine sans sucre. 
  • La troisième, pure.

J'ai une préférence pour le deuxième service,  goutte à goutte et sans sucre. On sent particulièrement bien la verveine et l’anis. C’est légèrement amer, mais très agréable. J’ai l’impression que c’est de cette façon que l’on retrouve la pureté de cette création. Lorsqu’on la goûte pure, sans eau, sans sucre, l’alcool couvre un peu trop les plantes, à notre goût. En tous cas, c’est une bonne absinthe, agréable et fraîche. Je recommande !

  • Le truc en + : on adore l’étiquette de l’absinthe et l’affiche du film, elles sont superbes !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Radio campus Besançon lance la 4ème édition de son concours de podcast étudiant

Radio Campus Besançon a officiellement donné le coup d’envoi de la quatrième édition du concours régional de podcast étudiant. Les participants ont jusqu’au 15 avril 2024 pour soumettre leur production et tenter de remporter jusqu’à 500€. Cette année, le thème n’est autre que… “Espoirs”.

Un nouvel EP live pour le groupe Dead Chic

Vendredi 23 février 2024 le groupe franc-comtois Dead Chic sort un EP live de 8 titres au format digital. Enregistré lors de leur concert du 27 octobre 2023 au Boeuf sur le Toit, "The Venus Ballroom Live" propose une immersion dans ce qui fait l’ADN du groupe, la scène live.

The Prodigy, Royal Blood, David Guetta… La programmation complète des Eurockéennes dévoilée

Après l’annonce des premiers noms en décembre dernier, les Eurockéennes de Belfort viennent de lever le voile sur la programmation complète de l’édition 2024 qui aura lieu du 4 au 7 juillet sur la presqu’île du Malsaucy. En plus des David Guetta, Lenny Kravitz, Gazo et autres viennent s’ajouter de belles surprises telles que Prodigy ou encore Royal Blood. 

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Disparition du chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa : une illustre carrière commencée à Besançon

Le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa est décédé le 6 février dernier à l'âge de 88 ans. En 1959, il avait remporté, à tout juste 24 ans, le premier prix du Concours international de Besançon... Le début d’une remarquable carrière internationale.

Goodiiz, la boutique pop aux mille univers du centre-ville de Besançon

Irving, grand adepte de cinéma et de pop culture, a décidé de faire de sa passion, son métier. Dans une ambiance colorée aux mille univers, il a ouvert en juillet 2023 sa boutique Goodiiz dans le centre-ville de Besançon, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des collectionneurs, mais aussi des simples curieux qui passent par là.

Le Fica fête ses 30 ans ce samedi Vesoul

Depuis le 6 février 2024, le festival international des cinémas d’Asie de Vesoul propose de nombreuses projections et compétitions. Samedi, une cérémonie est organisée à 20h30 avec la projection en compétition de The Snow Leopard le dernier film de Pema Tseden, réalisateur tibétain 2 fois lauréat du Cyclo d’or à Vesou.  Le tout sera suivi avec un lâcher de lanternes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.3
légère pluie
le 24/02 à 15h00
Vent
3.64 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
68 %