J’ai testé pour vous : les bateaux électriques sur le Doubs

Publié le 14/08/2019 - 17:00
Mis à jour le 14/08/2019 - 17:07

Doubs Plaisance propose comme chaque été des balades sur le Doubs. Seul ou à plusieurs, on embarque sur un petit beau sans permis et on fait le tour de la Boucle de Besançon en moins de deux heures. Je l’ai testé pour vous…

PUBLICITÉ

Rendez-vous 15h à la halte fluviale du Pont de la République. Les petits bateaux attendent. Deux familles embarquent avant moi ; le pilote de l’un des deux véhicules est un enfant d’une dizaine d’années. Simple à conduire, donc. L’embarcation.

Avant que je ne parte, Laurent, un employé, m’enseigne les quelques bases à connaître : marche avant, marche arrière, stop. Si l’on croise un bateau, il faut rouler – pardon voguer – à droite, comme sur la route. Suivre les balises. Comment passer les écluses. En cinq minutes, je suis prêt à partir, carte en main et gilet de sauvetage sur le pont.

Premières impressions

Et après un petit tour avec Laurent, pour prendre le coup, je pars, seul. Il me faudra environ 1h45 pour traverser la boucle.

Première impression, le bateau ne va pas vite du tout. Les piétons me dépassent. Donc pas la peine de m’inquiéter quant aux potentiels chocs ; je les verrai venir.

Deuxième impression, il fait si bon ! Le soleil tape un peu mais l’eau de l’eau rafraîchit délicieusement.

Troisième impression, qu’est-ce que ça calme ! Au milieu du Doubs, on ne discerne que vaguement le bruit de la ville. On entend principalement le son hypnotique de notre petite hélice qui fend l’eau. On se sent détendu seulement quelques secondes après le départ. Ils sont loin les petits soucis et le stress ! Je peux me relaxer, ne touchant que doucement le volant pour rester à peu près droit et profiter du paysage.

La Boucle, fortifications et verdure

Et quel paysage. Suivant la Boucle, on longe les fortifications. Et c’est vraiment beau. D’abord le centre-ville, avec le pont de la République et le Pont Battant, qui sont très agréables à redécouvrir au ras de l’eau. C’est amusant, de passer tous les jours là, mais de voir ces endroits sous un autre angle. On se sent un peu en coulisses, privilégiés.

Puis la gare d’eau et Tarragnoz. Là, on a une vue privilégiée sur les arbres, de l’autre côté de la rive. C’est très beau, très vert, très calme. Très reposant. On a du mal à se dire qu’on est à littéralement 10 mètres du cœur de ville. Et on se rappelle le slogan « Besançon, ville à taille humain dans un écrin de verdure ». C’est un peu ça. On passe sous la Citadelle, et on arrive au bord de la Cité des Beaux-Arts et sous le pont de Bregille.

Bilan

Enfin, après les petits moments de stress que sont les passages des écluses – des éclusiers viennent nous aider – retour au point de départ. Laurent vient m’aider à arrimer.

C’était vraiment une bonne expérience. Déjà, pour ceux qui ne naviguent pas d’ordinaire, on se sent un peu marin d’eau douce. C’est à faire une fois. Et surtout, on voit la ville sous un autre visage. On redécouvre Besançon : ses promeneurs sur les rives, ses ponts, ses arbres, ses bâtiments, ses bastions, son Doubs. C’est beau et ça détend. A faire, à deux ou plus.

Infos +

  • Doubs Plaisance, halte fluviale, 4 Pont de la République, 25000 Besançon,  03.81.81.75.35
  • Site internet
  • Location : 40€ pour le Tour de la Boucle. On peut embarquer à 6 – ou 7 avec un enfant.
  • A 13h, 15 et 17h.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.84
ciel dégagé
le 26/08 à 0h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1019.36 hPa
Humidité
78 %

Sondage