Alerte Témoin

Jean-Luc Laurent réélu à la tête du Mouvement républicain et citoyen (MRC)

Publié le 16/12/2012 - 18:16
Mis à jour le 16/12/2012 - 18:16

Jean-Luc Laurent a été réélu dimanche à la tête du Mouvement républicain et citoyen (MRC) de Jean-Pierre Chevènement lors du sixième congrès du parti qui se tenait à Paris.  Jean-Luc Laurent, 55 ans, député du Val-de-Marne et maire du Kremlin-Bicêtre, a succédé à la tête du MRC à Jean-Pierre Chevènement en 2010. Il est vice-président du groupe socialiste, républicain et citoyen à l'Assemblée nationale et membre de la commission des affaires économiques.

jean-luc_laurent.jpg
Jean-Luc Laurent ©Assemblée Nationale

Lors de ce congrès, les 306 délégués présents ont également élu un nouveau secrétariat national, a indiqué le MRC dans un communiqué. Une motion d'orientation a été adoptée à l'unanimité.  Au cours de son discours de clôture, M. Laurent a insisté sur le rôle du MRC au sein de la majorité, le définissant comme un "allié" et non un "rallié".  "Être partie prenante de la majorité, c'est rester libre dans notre expression pour soutenir, alerter, conseiller mais aussi critiquer", a-t-il déclaré.

"Il nous faut réussir, faire réussir la gauche pour redresser la France (...) la gauche au pouvoir n'a pas le droit d'échouer", a-t-il ajouté. Sur les questions industrielles et en particulier celle du site de Florange, M. Laurent s'est dit satisfait que "le rapport de force politique (ait) bougé". "L'interventionnisme public fait son chemin et il faut bien mesurer qu'Arnaud Montebourg n'est sorti ni vaincu ni humilié si l'on veut faire l'effort de regarder le tableau dans son ensemble", a-t-il souligné.

Concernant les questions sociétales, le président du MRC a déclaré qu'il fallait "plutôt des réformes sociales et fiscales que des réformes sociétales qui brouillent". Il a également annoncé la création en 2013 d'une convention sur la question européenne, "ouverte aux autres partis de gauche, aux associations, au monde du travail, aux entrepreneurs, à ceux qui réfléchissent à l'avenir de l'Europe" dans le but de préparer les élections de 2014

Chevènement : "le MRC, plus qu'un parti politique"

 Jean-Pierre Chevènement, en tant que président d'honneur, a estimé que "le MRC est plus qu'un parti politique. C'est un superbe logiciel, rarement pris en défaut. Bref, c'est une boussole indispensable à la gauche et à la France car il n'y a pas de cap pour qui ne connaît pas le port", a déclaré le sénateur du Territoire de Belfort.

"Nous soutenons François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Nous ne les soutenons pas les yeux fermés", a-t-il dit.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.25
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage