La base aérienne de Luxeuil-les-Bains est-elle sauvée ?

Publié le 09/04/2008 - 16:53
Mis à jour le 09/04/2008 - 16:53

Les départements « modestes » comme la Haute-Saône pourraient être épargnés par des suppressions d’implantations militaires.

Le ministre de la Défense, Hervé Morin, s'est dit prêt «dans quelques cas» à assouplir les critères de suppression des implantations militaires dans les départements rencontrant des difficultés économiques. Une restructuration des implantations militaires (bases aériennes, régiments, centres d'essais...) est prévue dans le cadre de la nouvelle stratégie militaire définie récemment par le président de la République. Il est question depuis un certain temps que la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains fasse les frais de cette reconfiguration militaire. Lors de sa dernière participation au conseil régional, le député-maire UMP de la ville thermale, Michel Raison, avait évoqué le sujet en terme de compensations à obtenir. Il n’est plus sur la même longueur d’onde aujourd’hui.«Le schéma sera aménagé dans quelques cas particuliers pour certains départements dont l'activité économique est relativement modeste et où l'armée représente un élément important de cette activité», a précisé hier le ministre de la Défense. Ce qui semble être le cas de la Haute-Saône… Une déclaration ministérielle qui laisse donc penser à Michel Raison que la base pourrait être sauvée. Il reste cependant prudent. Le député, après avoir rencontré le ministre de la Défense en compagnie du secrétaire d’Etat vésulien Alain Joyandet, déclare être effectivement plus optimiste qu’il y a 15 jours. « On les a troublés. Le combat qu’on mène semble porter ses fruits ». 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Coup de projecteur sur les 15 ans de NG Productions à Besançon et les prochains évènements

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

Que reste-t-il des soldes ?

Face aux ventes en ligne, aux ventes privées ou encore aux promotions durant l’année, nous avons tenté de savoir si les soldes (prévus du 12 janvier au 8 février 2022) étaient encore attendues à Besançon… Nous avons posé la question à Serge Couësmes, président de l'Union des commerçants.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.94
couvert
le 19/01 à 18h00
Vent
2.75 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
32 %

Sondage