La CGT lance un préavis de grève pour l'inauguration du tramway

Publié le 26/08/2014 - 08:52
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:54

Le syndicat, minoritaire chez Ginko, a lancé un préavis de grève pour le week-end d'inauguration du tramway de Besançon. La CGT réclame que la prime exceptionnelle de 400 euros versée aux 500 salariés de Besançon Mobilités soit transformée en une augmentation mensuelle de 3 %. 

30TramwaystationTram016.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

La rencontre entre le syndicat CGT  et la direction de Besançon Mobilités organisée ce lundi 25 août 2014 en début d’après-midi s’est clôturée sur un Statu Quo. La direction explique qu’elle a souhaité verser une prime de 400 euros bruts pour marquer la fin du chantier et la mise en service de la ligne après une période de travaux pas toujours facile à gérer pour les salariés de Ginko. 

Si les syndicats Unsa, CFDT et CGC ont signé l’accord collectif sur les salaires et sur le versement de cette prime, la CGT réclame que le versement de cette prime soit mensuel, soit une augmentation, en moyenne de 3 %, ce que la direction a refusé. 

Le syndicat a donc déposé un préavis de grève pour les deux jours du week-end d’inauguration. Compte tenu de la loi du 21 août 2007  sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports,  les grévistes ont jusqu’à demain soir pour se déclarer. On saura alors combien de salariés comptent débrayer avec les perturbations qui en découlent, mais qui s’annoncent minimes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.48
légère pluie
le 20/08 à 9h00
Vent
1.69 m/s
Pression
1022.43 hPa
Humidité
75 %

Sondage