La Bourgogne-Franche-Comté a perdu 6.400 exploitations agricoles en 10 ans

Publié le 10/12/2021 - 11:47
Mis à jour le 01/01/2022 - 12:11

Selon le recensement agricole de 2020 dévoilé en décembre  la France a perdu quelque 100 000 exploitations agricoles en dix ans, soit 21 % du chiffre relevé en 2010. En Bourgogne Franche-Comté, ont recense 23.600 exploitations agricoles, c’est 6.400 exploitations de moins par rapport à 2010. Ces exploitations embauchent 50.500 personnes en emploi permanent.

Les exploitations de bovins arrivent au second rang avec 4.800 exploitations, avec une baisse de 1.500 exploitations, soit 24% de leurs effectifs entre 2010 et 2020. © D Poirier
Les exploitations de bovins arrivent au second rang avec 4.800 exploitations, avec une baisse de 1.500 exploitations, soit 24% de leurs effectifs entre 2010 et 2020. © D Poirier

Au 1er janvier 2021, il restait 389.000 exploitations sur le territoire métropolitain. Cependant, ce même recensement révèle également que la surface agricole totale est restée presque stable, ne reculant que de 1 %.

  • 26,7 millions d’hectares cultivés soit prés de 50% du territoire métropolitain (55 millions d’hectares).
  • 69 hectares en moyenne par exploitation en métropole.

En conséquence, note le ministère de l’Agriculture, la taille des exploitations restantes a augmenté. Fin 2020, la taille moyenne d’une exploitation atteignait 69 hectares, contre 55 en 2010 (+ 25 %). "C’est une augmentation qui reste raisonnable. On est loin de la taille de certaines exploitations hors Europe, comme aux États-Unis où la taille moyenne est de 178 hectares", fait valoir le cabinet du ministre de l’Agriculture Julien Denormandie.

Par ailleurs, si le nombre d’exploitations recule bel et bien entre 2010 et 2020, le phénomène semble ralentir. "Si la baisse du nombre d’exploitations est continue depuis les années 1970, la dynamique baissière est moins forte que lors de la précédente décennie : le recul a été de - 2,3 % par an entre 2010 et 2020, contre - 3,0 % par an entre 2000 et 2010", relativise le ministère de l’Agriculture.

Et la Bourgogne Franche-Comté ?

En 2020, la Bourgogne-Franche-Comté compte 23 600 exploitations agricoles, soit 21 % de moins qu’en 2010. "Le recul du nombre d’exploitations agricoles se poursuit à un rythme légèrement inférieur à la décennie précédente" précise la préfecture de Bourgogne Franche-Comté.

La Bourgogne Franche-Comté se place au 8e rang des régions de France métropolitaine en terme de nombre d’exploitations.

La surface agricole utilisée (SAU) se maintient autour de 2,4 millions d’hectares, soit 9 % de la SAU française. Moins nombreuses les exploitations s’agrandissent et valorisent désormais 103 ha en moyenne, soit 22 ha de plus qu’en 2010.

Par ailleurs, la part d’exploitations régionales en agriculture biologique (12 %) est proche de celle de la France. Une part qui a triplé entre 2010 et 2020.

En Bourgogne-Franche-Comté, les exploitations spécialisées dans les grandes cultures prédominent avec plus de 5.700 exploitations. Elles pèsent pour 24 % des exploitations régionales.

Les exploitations de bovins arrivent au second rang avec 4.800 exploitations, avec une baisse de 1.500 exploitations, soit 24% de leurs effectifs entre 2010 et 2020.

Une population agricole vieillissante

La surface agricole utile française s’est stabilisée, diminuant de 1 % seulement en dix ans. Elle représente 26,7 millions d’hectares, soit près de 50 % du territoire métropolitain (55 millions d’hectares). En 2020, 759 000 personnes occupent un emploi permanent dans les exploitations agricoles. C’est l’équivalent de 583 000 emplois temps plein, soit une baisse de 12 % en 10 ans.

Actuellement, 58 % des chefs d’exploitations et co-exploitants ont 50 ans ou plus, un chiffre en augmentation de 6 points depuis 2010.

"Cela montre un vieillissement certain de la population agricole et le besoin d’engager une politique volontariste encourageant le renouvellement des générations en agriculture", reconnaît le ministère. "Un défi majeur".

La photographie de la ferme France procurée par le recensement décennal montre une agriculture diversifiée avec des productions végétales désormais majoritaires. Actuellement, 52 % des exploitations sont spécialisées en production végétale, contre 45 % dix ans plus tôt.

Leur nombre a baissé moins fortement (- 9 %) que la moyenne (- 21 %) des exploitations. En revanche, les exploitations spécialisées en élevage accusent une chute de 31 %. La baisse est encore plus marquée (- 41 %) parmi les exploitations combinant plusieurs types d’élevages (lait et viande) ou parmi les fermes associant cultures et élevage (- 41 %).

Par ailleurs, le nombre d’exploitations dans les départements d’Outre-mer se monte à 26 000. Leur surface moyenne est de 5 hectares. Au total, la France compte donc 416 000 exploitations agricoles.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Leroy Merlin vous convie à découvrir son tout nouveau chapiteau pour une saison estivale inoubliable ! 

QUOI DE 9 ? • Le samedi 6 avril, Leroy Merlin a ouvert les portes de son chapiteau, juste à temps pour accueillir les beaux jours. À l'intérieur, un monde d'aménagement extérieur vous attend, prêt à répondre à toutes vos envies. Le chapiteau a pris place dans l'ancienne cour des matériaux, désormais délocalisée au 1C rue Lavoisier à Besançon.

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.64
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
66 %