La France interdira le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets fin 2021

Publié le 28/01/2020 - 10:26
Mis à jour le 28/01/2020 - 10:22

Le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets, deux pratiques très controversées utilisées dans l'élevage, seront interdits fin 2021, a annoncé ce mardi 28 janvier 2020 le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, qui doit détailler dans la matinée un plan pour l'amélioration du bien-être animal. Il confirme ainsi officiellement des mesures qu'il avait évoquées en novembre lors d'une interview à la radio.

image d'illustration © fietzfotos/ Pixabay  ©
image d'illustration © fietzfotos/ Pixabay ©

Le ministre a également annoncé avoir décidé, avec notamment l'Allemagne et l'Espagne, la mise en place "à partir de l'année prochaine" d'un étiquetage "sur le bien-être animal", sur le plateau de BFMTV-RMC. Le gouvernement prévoit de lancer une expérimentation pour garantir au consommateur une information claire sur les modes d'élevage des produits carnés qu'il achète, selon un communiqué transmis à l'AFP.

Pour le broyage des poussins, "l'objectif, c'est de forcer les entreprises, la recherche à faire cela fin 2021, (...) trouver la technique qui marche à grande échelle", a déclaré M. Guillaume.

Venant compléter et renforcer des mesures déjà en vigueur, le plan prévoit d'améliorer la qualité de vie des animaux d'élevage en mettant fin à des pratiques douloureuses dont le broyage des poussins mâles set la castration à vif des porcelets, mais également de les protéger durant les transports, selon le communiqué.

Pour aller plus loin, le Centre national de référence pour le bien-être animal est aussi saisi pour "définir les pratiques douloureuses et identifier les alternatives", indique le texte.

Le gouvernement veut également que les financements de l'État soient dès à présent "fléchés prioritairement vers des bâtiments favorisant l'expression naturelle des comportements des animaux d'élevage". Et il s'engage à militer dans les négociations en cours sur la future Politique agricole commune (PAC) européenne pour conditionner les financements aux éleveurs qui investissent dans des bâtiments d'élevage respectant des normes en matière de bien-être animal.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Pièces jaunes : Brigitte Macron visite la « maison des familles » près du CHU de Besançon

La première dame de France et présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France était en visite lundi 24 janvier 2022 en début d'après-midi à la maison des familles qui prévoit une extension de 12 chambres et d'un nouvel espace détente pour accueillir les proches des personnes hospitalisées ou des patients en ambulatoire.

Les bienfaits des fruits et des légumes d’hiver par Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon

Nous sommes bien installé.es dans l’hiver : il fait froid, la nature se repose. Les arbres ont perdu leurs feuilles, tout se passe sous la terre, c’est le moment de manger des légumes racines ! Notre diététicienne bisontine Chloé Vuillemin nous explique les bienfaits des fruits et des légumes d'hiver sur notre santé...

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.97
partiellement nuageux
le 27/01 à 6h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
96 %

Sondage