La Franche-Comté adopte un plan de soutien au BTP unique en France

Publié le 26/09/2014 - 18:04
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:44

Le Conseil régional de Franche-Comté a adopté vendredi un plan de soutien aux entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) de 35 millions d'euros, présenté comme une initiative unique en France, a-t-on appris auprès des professionnels et de la collectivité.

1-dsc_5340.jpg
Marie-Guite Dufay ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Ce plan d’investissement est constitué à 90% de crédits nouveaux, avec un effet levier estimé à 210 millions d’euros, a indiqué la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay (PS), lors d’une conférence de presse.

Il prévoit l’accès des entreprises du BTP à un ensemble de dispositifs qui ne leur étaient jusqu’à présent pas ouverts, tels que la mesure « former plutôt que chômer », pour former les salariés pendant les périodes de baisse d’activité. Le plan comprend aussi un soutien aux investissements publics sur des dossiers techniques prêts, mais bloqués par le manque de financements. Les dossiers concernés par ces investissements rapides relèveront du développement territorial, de la transition énergétique et de l’amélioration des mobilités.

Le BTP a perdu 2.000 emplois en Franche-Comté

Selon Alain Boissière, président de la Fédération du bâtiment de Franche-Comté, il s’agit du « premier plan régional de relance du BTP en France », destiné à soutenir « rapidement » le secteur, qui traverse une situation de crise importante.

« D’après nos calculs, ce plan pourrait permettre de sauver 1.800 emplois directs et 1.000 emplois indirects en Franche-Comté« , a souligné Rodolphe Lanz, secrétaire général de la Fédération. Depuis le début de la crise en 2008, « le secteur du BTP a perdu 2.000 emplois en Franche-Comté et 100.000 emplois en France », a précisé la Fédération du bâtiment de Franche-Comté.

« La trésorerie des entreprises est complètement à plat et avec une trésorerie à plat et des chantiers qui n’arrivent pas, on va au dépôt de bilan », a dit M Boissière. 

La Franche-Comté est la région française la plus touchée par la diminution de l’activité dans le secteur des travaux publics, avec une baisse prévisionnelle de 38% de son chiffre d’affaires en 2014 par rapport à 2013 (600 millions d’euros de CA), selon la Fédération régionale des travaux public.

Les professionnels du secteur ont appelé à manifester lundi à Besançon pour interpeller le gouvernement.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.19
légère pluie
le 15/10 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1007.1 hPa
Humidité
89 %

Sondage