Alerte Témoin

La Franche-Comté adopte un plan de soutien au BTP unique en France

Publié le 26/09/2014 - 18:04
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:44

Le Conseil régional de Franche-Comté a adopté vendredi un plan de soutien aux entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) de 35 millions d'euros, présenté comme une initiative unique en France, a-t-on appris auprès des professionnels et de la collectivité.

1-dsc_5340.jpg
Marie-Guite Dufay ©Alexane Alfaro

Ce plan d'investissement est constitué à 90% de crédits nouveaux, avec un effet levier estimé à 210 millions d'euros, a indiqué la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay (PS), lors d'une conférence de presse.

Il prévoit l'accès des entreprises du BTP à un ensemble de dispositifs qui ne leur étaient jusqu'à présent pas ouverts, tels que la mesure "former plutôt que chômer", pour former les salariés pendant les périodes de baisse d'activité. Le plan comprend aussi un soutien aux investissements publics sur des dossiers techniques prêts, mais bloqués par le manque de financements. Les dossiers concernés par ces investissements rapides relèveront du développement territorial, de la transition énergétique et de l'amélioration des mobilités.

Le BTP a perdu 2.000 emplois en Franche-Comté

Selon Alain Boissière, président de la Fédération du bâtiment de Franche-Comté, il s'agit du "premier plan régional de relance du BTP en France", destiné à soutenir "rapidement" le secteur, qui traverse une situation de crise importante.

"D'après nos calculs, ce plan pourrait permettre de sauver 1.800 emplois directs et 1.000 emplois indirects en Franche-Comté", a souligné Rodolphe Lanz, secrétaire général de la Fédération. Depuis le début de la crise en 2008, "le secteur du BTP a perdu 2.000 emplois en Franche-Comté et 100.000 emplois en France", a précisé la Fédération du bâtiment de Franche-Comté.

"La trésorerie des entreprises est complètement à plat et avec une trésorerie à plat et des chantiers qui n'arrivent pas, on va au dépôt de bilan", a dit M Boissière. 

La Franche-Comté est la région française la plus touchée par la diminution de l'activité dans le secteur des travaux publics, avec une baisse prévisionnelle de 38% de son chiffre d'affaires en 2014 par rapport à 2013 (600 millions d'euros de CA), selon la Fédération régionale des travaux public.

Les professionnels du secteur ont appelé à manifester lundi à Besançon pour interpeller le gouvernement.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.99
    légère pluie
    le 24/09 à 3h00
    Vent
    5.5 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage