La fréquentation des hôtels de Bourgogne Franche-Comté en diminution

Publié le 22/11/2018 - 16:33
Mis à jour le 22/11/2018 - 16:33

Au 3e trimestre 2018... • Une enquête de l’INSEE Bourgogne Franche-Comté dévoile dans un communiqué du 20 novembre 2018 un repli de la fréquentation hôtelière française dans notre région au troisième trimestre 2018.

Lors du troisième trimestre 2018, la fréquentation dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté diminue de 2,2 % par rapport à la même période de l’année précédente, conséquence d’une baisse de 3,6 % de la clientèle française. La légère progression de la clientèle étrangère ne compense pas ce recul marqué.

Par ailleurs, le nombre de nuitées des Belges, première clientèle étrangère de la région, régresse de 3,8 %.

Un repli de la clientèle française

Au cours du troisième trimestre 2018, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté diminue de 2,2 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. La région affiche la plus forte baisse de France métropolitaine. L’activité se contracte sous l’effet du repli de la clientèle française (-3,6 %).

En revanche, en France métropolitaine, la fréquentation croît de 2,1 %, soutenue par la forte hausse en Île-de-France.

Juillet en chute, août en hausse insuffisante, septembre en légère progression

Au mois de juillet, la fréquentation en Bourgogne-Franche-Comté chute de 5,4 %, conséquence d’une double baisse des clientèles françaises et étrangères.

En août, la hausse de la fréquentation étrangère ne réussit pas à compenser le retrait de la clientèle française.

Le mois de septembre, avec une météo favorable, est satisfaisant : les nuitées françaises et étrangères progressent légèrement.

Un manque de touristes étrangers

La fréquentation étrangère augmente faiblement. Parmi les touristes étrangers, les Belges, Allemands et Hollandais ont le plus séjourné dans les hôtels de la région. Toutefois, le nombre de nuitées des Belges et des Hollandais régresse respectivement de 3,8 % et 6,2 %.

En légère diminution, la fréquentation chinoise conserve son niveau habituel, après le pic record en 2015.

En revanche, les nuitées des Allemands et des Suisses progressent et atteignent leur plus haut score des cinq dernières années.

La fréquentation italienne bondit de 10,1 % ce trimestre.

Les touristes préfèrent les hôtels moins chers

Le taux d’occupation moyen des hôtels de la région diminue de 1,1 point. Il augmente dans l’hôtellerie non classée et diminue dans l’hôtellerie classée, plus particulièrement dans l’hôtellerie économique (1 et 2 étoiles). Le taux d’occupation reste stable dans l’hôtellerie haut de gamme.

La fréquentation recule dans tous les départements de la région

Elle est en repli en Saône-et-Loire, dans le Jura, en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort, conséquence d’une double baisse des clientèles françaises et étrangères. Dans ces deux derniers départements, la fréquentation chute de plus de 10 %, fortement affectée par le manque de nuitées françaises.

Dans la Nièvre, la fréquentation régresse de 6,9 %, malgré une hausse de la fréquentation étrangère de 1 %.

L’activité hôtelière diminue chaque mois du trimestre dans le Jura, en Haute-Saône, dans le Territoire de Belfort et dans la Nièvre.

En Côte-d’Or, dans le Doubs et l’Yonne, la baisse reste limitée grâce à l’augmentation de la clientèle étrangère.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.71
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %