La mission locale toujours en difficulté

Publié le 18/12/2012 - 19:22
Mis à jour le 21/12/2012 - 09:28

Les salariés de la mission locale ont manifesté ce mardi après-midi devant le tribunal de grande instance de Besançon.

la_missio...jpg
La mission locale de Besançon ne compte plus aujourd'hui que 33 salariés. ©Hannah

Sous observation

PUBLICITÉ

Placée en redressement judiciaire en juillet dernier, la structure est arrivée au terme de sa période d’observation de six mois. Elle devait donc être fixée aujourd’hui sur son avenir lors d’une nouvelle audience au tribunal.

C’est finalement vers une prolongation de sa période d’observation qu’elle se dirigerait. « C’est ce que le procureur et le ministère publique ont proposé », expliquait en sortant Olivier Grimaître du syndicat CGT, représentant les salariés. La décision a été mise en délibéré jusqu’au 8 janvier.

Déjà 8 suppressions de postes

La mission locale du Grand Besançon, qui favorise l’insertion professionnelle d’un peu plus de 4300 jeunes, devrait donc pouvoir souffler à nouveau durant six mois. Mais rien n’est gagné. « Le budget prévisionnel de 2013 reste extrêmement fragile », souligne Olivier Grimaître.

À cela s’ajoutent les 8 suppressions de postes (dont 4 départs volontaires selon la présidente de la structure, Annie Ménétrier) et la fin du versement de 93 euros par mois en chèques déjeuners pour tous les salariés. Des mesures prises dans le cadre du plan de redressement judiciaire. « Les départs sont forcément douloureux, c’est un drame humain. »

Les salariés attendent aujourd’hui de nouvelles subventions. « L’Etat dit que la priorité est à la jeunesse, on aimerait bien en voir la traduction aujourd’hui ! »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.6
couvert
le 19/07 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1016.74 hPa
Humidité
91 %

Sondage