La nouvelle directrice de Micronora, Sandra Liardon, prépare le salon 2020

Publié le 09/10/2019 - 08:44
Mis à jour le 09/10/2019 - 10:19

Pour remplacer la charismatique et dynamique Michèle Blondeau, Micronora a désormais une nouvelle tête féminine en la personne de Sandra Liardon pour préparer le salon international des microtechniques et de la précision qui se tiendra à Besançon (Doubs) du 22 au 25 septembre 2020.

Assistante commerciale et communication du salon depuis 2006, c'est tout naturellement que Sandra Liardon a succèdé à Michèle Blondeau. La nouvelle directrice de Micronora a pris ses fonctions au mois de février et prépare activement le salon 2020 devenu un rendez-vous incontournable en Europe pour trouver des solutions aux défis de conception et de fabrication microtechniques complexes

Comment s’annonce l’édition 2020 de Micronora ?

Sandra Liardon : "Très bien ! La commercialisation des stands est bien engagée. Les exposants, y compris les nouveaux, s’inscrivent de plus en plus tôt. Tous savent désormais que le salon est complet sept à huit mois avant son ouverture, et ils ne veulent pas manquer ce rendez-vous à succès, dont la notoriété prospère. Le rayonnement international du salon s’accroît également, comme en témoigne le nombre d’exposants et de visiteurs étrangers toujours plus important."

Comment expliquez-vous cet engouement constant pour les microtechniques ?

"La miniaturisation des pièces est un défi permanent pour de nombreux domaines industriels confrontés à l’allègement de leurs produits et aux démarches écologiques, contraintes RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) obligent. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, ils n’ont pas d’autre choix que de trouver de nouvelles méthodes et solutions de fabrication.

Sur Micronora, ces entreprises savent qu’elles vont trouver des solutions personnalisées et ce, quel que soit leur secteur d’activité : aéronautique et spatial, luxe, médical, défense, automobile, télécommunications…"

Pouvez-vous nous  donner quelques exemples ?

"La miniaturisation, citée précédemment, n’est pas la seule tendance. Micronora s’est inscrit, dès sa création, comme un salon de savoir-faire de précision. Au fil des éditions et en fonction des évolutions technologiques, Micronora a renforcé sa spécificité dans les domaines de la précision, de la miniaturisation et de l’intégration de fonctions complexes.

Une évolution indispensable pour réussir la conception et la fabrication de produits de plus en plus intelligents qui s’inscrivent dans la démarche Industrie 4.0. Signe des temps, le salon est devenu aussi une référence dans les nanotechnologies."

Quelle sera le Zoom à l’honneur en 2020 ?

"Mi-laboratoire, mi-exposition, le Zoom est un moment fort du salon pour découvrir ce qui se fait de plus innovant dans un secteur ou dans une technologie. En 2020, il sera consacré à la fabrication additive. Une technologie d’avant-garde particulièrement intéressante pour le domaine microtechnique puisqu’elle permet la fabrication des pièces dont la complexité est quasi infinie avec le moins de déchets possible. Il n’est donc pas étonnant que les fabricants aéronautiques ou ceux de dispositifs médicaux, entre autres, plébiscitent ces nouveaux moyens de fabrication."

D'autres animations ?

"En parallèle du programme de conférences, nous accueillerons, les 24 et 25 septembre 2020, le 12e Micro Nano Event, rendez-vous BtoB européen, qui permet aux entreprises ou laboratoires de recherche d’initier des partenariats.

Autre incontournable du salon, les trophées Microns et Nano d’Or remis par un jury d’experts aux meilleures innovations des exposants. Enfin, à l’occasion des 50 ans de Micronora, nous préparons des surprises pour remercier les exposants et les visiteurs de leur fidélité !"

(Micronora)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

GE va supprimer près de 300 postes en France dans son entité « Steam Power »

+ Réaction du maire de Belfort •

General Electric s'apprête à supprimer près de 300 postes en France dans son entité "Steam Power", spécialisée dans les centrales nucléaires et à charbon, dont 240 sur son site de Belfort, selon une source syndicale et une source proche du dossier jeudi26 novembre 2020.

Ouverture des commerces le dimanche, parking à 1€, animations de Noël… Quoi de neuf à Besançon ?

Suite aux annonces du président de la République et du ministre de l'Economie, les commerces (sauf restaurants, bars et discothèques) pourront rouvrir à partir de samedi 28 novembre 2020. Ils sont également autorisés à ouvrir le dimanche. A Besançon, la question du parking à 1€ pendant le mois de décembre est en cours de négociation…

Virus: les commerces ouvrent le bal d’un déconfinement par étapes

Les commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020, première étape d'un déconfinement en trois temps et sous condition dévoilé mardi par Emmanuel Macron, qui a justifié ce calendrier prudent par un virus encore "très présent". Jean Castex tiendra jeudi à 11h une conférence de presse afin de détailler les assouplissements annoncés.

Hôtel, restaurants, bowling, laser-game… : un permis construire déposé pour un vaste complexe multi-loisirs

Un nouveau complexe devrait ouvrir fin 2021 sur le site industriel de la métallerie Obliger. D'une surface totale d'un peu plus de  7.000 m2, le projet abritera  un centre multi-loisirs, un hôtel 4 * de 22 chambres et deux restaurants idéalement situés sur la zone commerciale de Valentin entre l'A 36 et la RN 57.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.16
partiellement nuageux
le 27/11 à 3h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage