La police alerte sur une recrudescence de vol de vélos électriques à Besançon

Publié le 04/12/2020 - 11:01
Mis à jour le 07/12/2020 - 14:39

 © D Poirier
© D Poirier

Parmi les secteurs concernés par ces vols, on retrouve principalement le centre-ville de Besançon, mais pas que. "Ce phénomène semble toucher toute la cité bisontine", explique la police qui donne ses recommandations.

Les conseils de la police :

  • Attachez votre vélo même pour une très courte durée
  • Stationner votre bicyclette en dessous des caméras de vidéoprotection.
  • Si vous l'entreposez dans un hall, un garage ou une cave, ne pas oublier de l'attacher également
  • L'antivol en "U" est recommandé. Les attaches de type "câble" sont à proscrire, car trop "simples à couper"
  • Attachez votre vélo sur un point fixe
  • Ne pas hésiter à marquer son vélo avec le  "Bicycode". Ce dispositif consiste à inscrire un code sur le cadre. Ce dernier est ainsi référencé à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés). Pour plus d'informations, se rendre sur le site internet : bicycode.org .

1 Commentaire

Merci pour votre information. Toutefois, votre article contient une énorme erreur. La phrase « Ce dernier est ainsi référencé à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) » est parfaitement inadaptée. En effet, la CNIL n'a rien à voir dans l'identification des vélos. Tout au plus le fichier géré par Bicycode doit être en règle au regard du RGPD et de la Loi Informatique et Libertés. Depuis le 25 mai 2018, il n'a même pas besoin d'être déclaré à la CNIL. Pas souci d'exactitude journalistique, il serait bon de corriger cette énorme bourde. Cordialement,
Publié le 5 décembre 2020 à 13h51 par Patrick Blum • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Faits Divers

Homme criblé de balles à travers une porte à Besançon : le tireur présumé incarcéré

Un homme suspecté d'avoir criblé de balles une porte d'appartement du quartier Planoise à Besançon, blessant grièvement un père de famille, et un complice présumé ont été mis en examen et incarcérés mercredi, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes âgés de 19 et 21 ans ont été contrôlés samedi dans les Hauts-de-Seine, alors qu'ils circulaient en voiture pendant le couvre-feu.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.38
pluie modérée
le 22/01 à 21h00
Vent
5.62 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
97 %

Sondage