La sablière de Geneuille transformée en "site naturel d'exception"

Publié le 06/10/2014 - 16:29
Mis à jour le 06/10/2014 - 16:29

Claude Jeannerot, président du département du Doubs, Jean-Claude Petitjean, maire de Geneuille et Patrick Oudot, président du syndicat mixte d'aménagement de la basse et moyenne vallée de l'Ognon, ont inauguré le sentier de découverte de l'espace naturel sensible (ENS) de la sablière de Geneuille. Après la restauration du milieu et quelques aménagements pour l'accueil du public pour une valeur de 60.000 euros, la sablière est dévenue "une site naturel d'exception" ouvert.

PUBLICITÉ

Anciennement exploite?e pour ses granulats, la sablie?re de Geneuille se pre?sente aujourd’hui comme « un site naturel d’exception » selon le Département. Cette zone de nature, situe?e aux portes du bourg, rece?le de nombreuses richesses tant sur le plan de la diversite? des milieux qui la composent, que des espe?ces floristiques et faunistiques qui s’y co?toient.

Un sentier d’interpre?tation pe?dagogique ouvert a? tout public vient d’e?tre ame?nage?, ou? chacun peut de?couvrir un patrimoine naturel riche, a? travers la sablie?re, la fore?t et la prairie humides, la roselie?re, la gravie?re (espace pe?che) et l’e?tang. 

Les chiffres

Les ame?nagements pour l’accueil du public ont e?te? re?alise?s sous mai?trise d’ouvrage de la commune de Geneuille pour un montant de 41 500 €. Les travaux de restauration du milieu ont e?te? re?alise?s sous mai?trise d’ouvrage du Syndicat mixte d’ame?nagement de la basse et moyenne Valle?e de l’Ognon, pour un montant de 18.500 €. Le De?partement a apporte? un financement de plus de 45 000€ a? l’ensemble du projet.

Ce site « a? forte valeur patrimoniale » fait partie du secteur « Espaces Naturels Sensibles » du Doubs « Enjeux amphibiens entre Besanc?on et Ognon » ayant pour objectif majeur, la conservation et la pre?servation des zones humides et des amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons etc.).

Le pe?rime?tre d’action concerne six communes :

  • Geneuille,
  • Cussey- sur-l’Ognon,
  • Sauvagney,
  • Moncley,
  • Auxon-Dessus,
  • Auxon-Dessous.

La politique ENS du Département du Doubs

Le De?partement du Doubs intervient pour pre?server des sites et des paysages remarquables, ve?ritables vitrines de la diversite? des milieux naturels du de?partement (tourbie?res, zones humides, pelouses se?ches, fore?ts…).

Ces sites, appele?s Espaces naturels sensibles (ENS), sont aussi destine?s a? la sensibilisation du public a? travers une ouverture et un ame?nagement raisonne? de ces espaces. Ils sont ge?re?s et ame?nage?s soit par les acteurs locaux (communes, communaute?s de communes, associations…) soit par le De?partement lui-me?me. Ce dernier finance ces actions gra?ce a? une taxe d’ame?nagement pre?leve?e lors de la construction, la reconstruction ou l’agrandissement de ba?timents. 

Aujourd’hui, 14 sites ont leur plan de gestion et d’interpre?tation valide?, dont neuf sont ame?nage?s pour l’accueil du public : Lac de Bouverans, Cussey-sur-Lison, Marais de Sao?ne, Co?te? de Moini (Quingey), Pelouse de la Chaux (Etrabonne), Saline royale d’Arc-et-Senans, Co?teaux de Belvoir, Valle?e de l’Allan, site « enjeux amphibiens entre Besanc?on et l’Ognon » comprenant la sablie?re de Geneuille. 

Cette politique de pre?servation de la biodiversite? s’accompagne d’une volonté de sensibilisation et d’e?ducation a? l’environnement, a? travers un programme intitule? « Sur la piste des ENS  » a? destination des e?coles et des colle?ges.

Un programme d’animations a? destination du grand public est e?galement mis en place depuis cette anne?e sur diffe?rents sites, dont Sao?ne, Etrabonne, la co?te de Moini. Il est pre?vu de l’e?tendre a? d’autres sites du re?seau de?partemental.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.25
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage