La société franc-comtoise Reboul célèbre ses 20 ans d'histoire au parc Lafayette à Besançon

Publié le 28/04/2023 - 11:19
Mis à jour le 28/04/2023 - 11:26

Pour célébrer ses 20 ans d'installation au parc Lafayette, l'entreprise Reboul, spécialisée dans la vente de composants électroniques, revient sur les traces de son aventure bisontine, dans un communiqué de presse du 28 avril, réalisé par les étudiants en communication de l'Université Franche-Comté.   

 © Reboul Besançon - FB
© Reboul Besançon - FB

Fondée en 1969 par Jeannine et Jean Reboul, la société s'est spécialisée dans la vente de composants électroniques, d’automatisme et de pneumatique à Besançon. 

1966, le début d'une passion

Jean est ce que l'on appelle un radioamateur, autrement dit, passionné de communications par ondes hertziennes, ayant obtenu des autorisations officielles pour communiquer avec le monde entier. Le radioamateur peut être, encore et surtout aujourd’hui, réquisitionné par les autorités préfectorales en cas de catastrophes ou d’événements majeurs. Son rôle : construire sa propre station radio, émission, réception, et antenne. Les composants électroniques nécessaires à la pratique de cette activité se trouvent difficilement : seuls quelques magasins en France commercialisent ce matériel.

"Un radioamateur au service des amateurs radio"

Jeannine et Jean Reboul ont alors l’idée de créer un magasin spécialisé à Besançon. Avec de modestes moyens, ils ouvrent un premier commerce au 34 rue d’Arènes : "J.Reboul". Pour se faire connaître, ils distribuent eux-mêmes des flyers à Besançon et alentours. Leur slogan : "Un radioamateur au service des amateurs radio". Jean travaille au Comptoir électrique bisontin pour financer le projet tandis que Jeannine, assistée de jeunes collaboratrices, gère le magasin.

Un repère de bricoleurs passionnés

Les débuts de l’entreprise se font essentiellement avec des femmes. Dans la boutique, les bisontins trouvent des composants électroniques, mais aussi du matériel radio déclassé de l’armée et de la gendarmerie. En parallèle de l’activité radiophonique "J.Reboul" devient un repère de bricoleurs passionnés. Progressivement, les professionnels à leur tour viennent y chercher les composants nécessaires à la production et à la maintenance des industries locales. Puis ce sont les enseignants qui viennent s’approvisionner dans la boutique familiale.

Voir plus grand... au parc Lafayette

En 1981, l’explosion de la demande oblige le jeune couple d’entrepreneurs à voir plus grand : ils décident d’ouvrir un second établissement dédié aux professionnels dans la zone industrielle de Trépillot. Trois ans plus tard, le magasin rue d’Arènes devient lui aussi trop petit, ce qui les emmènent place du Marché, cœur de la Boucle. Face au succès de l’entreprise, la famille Reboul et leurs collaborateurs décident de s'installer au parc Lafayette en 2003. 

Et aujourd'hui ?

L'entreprise poursuit son évolution et se diversifie. Aujourd’hui, J. Reboul reste avant tout un magasin ouvert aux particuliers. À l'intérieur, une variété d'articles : piles et batteries, gamme d’éclairage led, lampes torches et frontales, matériel de mesure électrique et de soudure, outillage spécialisé, kits éducatifs électroniques... L'entreprise fournit un service commercial aux professionnels de la région : assistance technique en automatisme, pneumatique, mesure électronique etc. Enseigne familiale certifiée, elle compte une quinzaine de collaborateurs, dont certains possèdent plus de 30 ans d’ancienneté. Ici, plusieurs générations cohabitent, de jeunes alternants d'écoles de commerce sont formés et l'histoire Reboul continue de s'écrire... 

Infos pratiques : 

  • Entreprise Reboul
  • 25 rue Clément Marot - 25000 Besançon 
  • Plus d'informations sur : www.reboul.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.6
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
54 %