La tuile de Lantenne-Vertière fête ses 350 ans !

Publié le 04/10/2013 - 14:38
Mis à jour le 04/10/2013 - 19:14

L’usine Koramic qui produit 55 millions de tuiles par an a fêté ses 350 ans d’histoire ce jeudi 3 octobre 2013 en présence des 180 salariés qui ont accueilli le sénateur et président du conseil général du Doubs, Claude Jeannerot, et le maire de Lantenne-Vertière, Thierry Malesieux. 

55 millions de tuiles par an, c'est l'équivalent de la couverture de 90 maisons individuelles par jour ! Basée à Lantenne-Vertièr, Koramic est adossée à la plus ancienne carrière exploitée et exploitable de France qui s'étend sur 60 hectares. 

Neuf modèles de tuiles différents de 43 teintes possibles, sortent trois lignes de fabrication automatisées. La quatrième ligne fabrique des accessoires céramiques de finition de  toiture. Aujourd'hui, le groupe Wienerberger*, qui contrôle Koramic depuis 2004, assure vouloir pérenniser la production industrielle au cœur des régions.

350 ans d’histoire

  •  1663 : fabrication de la première tuile 

 Le Comte d'Etrabonne décide de créer une tuilerie à Lantenne-Vertière, site géologiquement réputé pour son argile.Le bâtiment de production ressemblait à une grande tente formée d’un toit à quatre faces qui descendait presque jusqu’au sol. L’absence de murs assurait alors la circulation de l’air pour sécher les tuiles venant d’être moulées. 

  •  Jusqu’en 1881 

 Plusieurs propriétaire se succèdent et agrandissent les ateliers de production. La famille Paul-François Migeon Migeon insuffla une nouvelle impulsion industrielle majeure. La production atteignait  300 tuiles/jour, principalement vendues dans un rayon de 8 kilomètres alentour. 

  •  1934

Albert Migeon, diplômé des Arts et Métiers prend la succession de son père et transforme les moyens de production. Il invente de nouveaux systèmes de production  comme la fosse à terre ou encore le four à feu continu et mobile… 

  • 1966

Albert Migeon laisse les commandes à Alain Migeon et Philippe Lafaurie. L'entreprise Migeon Tuiles est rachetée en 1998 par le groupe Koramic, société elle-même intégrée au groupe international Wienerberger depuis janvier 2004. 

*Dirigé par Francis Lagier, le groupe Wienerberger occupe le marché français, avec 12 sites industriels et 900 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires de 186 millions d’euros en 2012. Wienerberger c'est aujourd'hui la  brique Monomur (1976), la tuile Panne Koramic (1980) qui demeure l’unique tuile très faible pente, la Maçonnerie Roulée® (1996), la Maçonnerie à joint vif pour la façade (2006) ou plus récemment le procédé de mise en œuvre Dryfix®


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.09
couvert
le 03/03 à 9h00
Vent
2.7 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
88 %