Campagne de travaux 2017 : plus de 50 chantiers vont fleurir jusqu'en septembre

Publié le 14/04/2017 - 10:15
Mis à jour le 14/04/2017 - 17:31

Dans un souci "d'entretien des routes et de sécurité" la ville de Besançon engage à partir des vacances d'avril et jusqu'au mois de septembre plusieurs opérations de modernisation de l'enrobé, des trottoirs, etc. La Ville va en profiter pour aménager de nouvelles bandes cyclables... 

PUBLICITÉ

La direction des grands travaux assure « la réalisation sur certaines voies dans le cadre d’opérations de requalification de l’espace public (…) pour une meilleure accessibilité ». Les travaux vont être engagés dans différents quartiers surtout dans les secteurs « les plus dégradés ». Ces chantiers concernent la reprise de trottoirs, de bandes cyclables, d’enrobés mais également plusieurs carrefours à feu, le tunnel sous la citadelle et l’entretien des berges.

Ce programme de travaux 2017 s’axe sur quatre priorités :

  • réflections de chaussées et trottoirs,
  • aménagements en faveur de l’accessibilité
  • aménagements en faveur des modes Doux
  • sécurisation des écoles.  

Deux nouvelles bandes cyclables 

La rue de Pelouse, qui a déjà une bande-cycle dans le sens Dole-Clémenceau, aura droit à un petit coup de jeune avec une nouvelle bande-cyclable en sens inverse direction Dole. Deux plateaux ralentisseurs seront créés pour limiter la circulation. « On a entendu les remarques des riverains » précise Marie Zehal, adjointe au Maire.

Pour la rue de Vesoul, la ville va effectuer une bande-cyclable montante du parvis de la gare jusqu’au Boulevard Léon Blum suite à une demande « très ancienne des associations de cyclistes » ajoute le Daniel Mourot, directeur grand travaux, de la voirie et déplacement. Ces travaux accompagne la volonté « d’atteindre 6%« , précise Anthony Poulin, conseiller municipal délégué aux Modes Doux. 25% des rues sont, à l’heure actuelle, déjà cyclables à Besançon.   

Un budget de 3,5 M€

En tout, le budget global s’élève à 3,5 millions d’euros, travaux de voirie et éclairage public compris. « Pour l’éclairage 750.000 euros seront alloués à l’avenue Gaulard et 200.000 euros seront consacrés à la rue de Château de Bregille sur les Tilleroyes« , précise Marie Zehalf, adjointe à la voirie à la ville de Besançon. 

Une chaussée rénovée a une moyenne de vie de 12 à 15 ans. Daniel Mourot, directeur Grand Travaux, voirie et déplacement  à la ville explique en effet que « les routes modifiées ne peuvent pas être retouchées pendant trois ans, à part pour de nouveaux branchements« . C’est pourquoi, les concessionnaires sont consultés pour « éviter de recreuser au même endroit »

Adrien Louis, chef de secteur de l’entreprise Colas, explique « qu’il faut mobiliser 15 à 20 personnes pour un chantier localisé sur une rue, parmi la centaine d’ouvriers présents sur l’agence de Besançon« . Les travaux prennent alors en moyenne deux à trois jours. Les travaux devrait s’effectuer en général de nuit pour éviter la perturbation du trafic routier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.8
ciel dégagé
le 14/10 à 12h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1012.05 hPa
Humidité
55 %

Sondage