La ville de Besançon dévoile un catalogue d'ouvrages vieux de plus de 500 ans

Publié le 22/04/2019 - 16:01
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:03

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d’exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

© ville de Besançon ©
© ville de Besançon ©

Confié par la Direction du Livre au Ministère de la Culture, ce projet a donné naissance à deux gros volumes. 1354 incunables ont été recensés dont plus de 1200 pour la seule Bibliothèque municipale de Besançon, ce qui en fait un des établissements de France les plus riches en ce domaine, à la fois en nombre, mais surtout en qualité et en rareté pour les exemplaires conservés.

Les trois plus anciens incunables conservés sont représentatifs des premiers « monuments » de l’imprimerie née à Mayence : le Rationale de Guillaume Durand a été achevé d’imprimer par Fust et Schöffer (les anciens associés de Gutenberg) le 6 octobre 1459 (n°507). Il provient de l’abbé Boisot. LeCatholicon de Giovanni Balbi imprimé sur vélin à Mayence entre 1460 et 1469.Il a appartenu à un chanoine de Dôle, Denis Vaucher, puis à François de Cantecroix, neveu du cardinal de Granvelle. Le De officiis de Cicéron imprimé par Fust et Schöffer a appartenu à un certain Jean Boquet de Saint-Amour.

 Pour l’Italie, les deux livres réalisés par les premiers imprimeurs installés dans la péninsule, à Subiaco, près de Rome, Arnold Pannartz et Konrad Sweynheim : le De Civitate Dei (n°134) et les Epistolae (n°701) de Jérôme.

 Pour la France, le premier livre imprimé dans le royaume, dans les caves de la Sorbonne à la demande de son doyen Guillaume Fichet : les Epistolae de Gasparin de Bergame par Michel Friburger, Ulrich Gering et Martin Krantz (n°194). Il s’agit de l’un des 12 exemplaires conservés au monde. Il vient de la bibliothèque du médecin-général Percy qui l’a acquis en Allemagne durant les campagnes napoléoniennes. 

"Sur instruction du préfet, ces livres durant la dernière guerre avaient été sélectionnés en raison de leur grande rareté par le bibliothécaire de l’époque Maurice Picquard, pour être évacués dans un château du Jura. Une pastille noire (encore en place sur la plupart des exemplaires) avait été collée sur le dos des livres pour les repérer", précise la Ville de Besançon. qui poursuit : "Cet inventaire exemplaire qu’on doit au talent et au travail de Marie-Claire Waille n’avait pas été repris depuis Auguste Castan, voilà un siècle".

Info +

Cette collection peut être consultée aux horaires d’ouverture de la bibliothèque municipale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.19
partiellement nuageux
le 18/04 à 21h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %