La Ville de Besançon se veut « exemplaire » en matière d’environnement

Publié le 01/02/2013 - 19:01
Mis à jour le 01/02/2013 - 19:10

Pour faire honneur à son label "Cit'ergie European Energy Award Gold" qu'elle a reçu ce 31 janvier 2013, la Ville de Besançon va poursuivre son programme en faveur des énergies renouvelables. Elle étudie actuellement comment récupérer la chaleur dans les conduites de douche de la piscine Mallarmé. Voici les grandes lignes des projets à venir pour 2013 et 2014... 

suivez-moi !

PUBLICITÉ

Dès les années 70, avec le choc pétrolier, Besançon a mis en place une politique de maitrise de l’énergie. Aujourd’hui un plan climat énergie, signé en 2009, engage la ville sur un objectif concret : porter à 23 % et d’ici 2020 la part des énergies renouvelables dans la production énergétique sur le patrimoine de la Ville. 

Pour Jean-Louis Fousseret, en matière d’énergies renouvelables, il faut explorer « toutes les pistes et ne pas s’enfermer dans une solution unique« . 

 Voici quelques exemples : 

Plan bois énergie 

Ce programme mis en place pour la période 2007-2013 vise à augmenter les capacités de production de chaleur-bois dans la 2e région de France la plus boisée. Depuis 2006, quatre chaudières bois ont été intégrées dans les chaufferies des groupes scolaires Fontaine-ecu, Brossolette, et Vieilles Perrières. 

En 2014, le chauffage urbain de Planoise et des Hauts-de-Chazal intégrera de nouveaux moyens de production bois, soit trois chaudières de 24 mW

Plan solaire : 1.250 m² de panneaux solaires installés 

Depuis 2007, la Ville réfléchit à l’installation de panneaux solaires en fonction des chantiers et des projets d’architectures. Des panneaux thermiques ont été installés sur les toits de crèches (dernièrement à Artois), aux vestiaires de la Malcombe, aux serres municipales, à la maison de quartier Velotte, etc. 

En 2013, les vestiaires foot et les nouveaux vestiaires de rugby du stade des Orchamps seront équipés. 

Éolien  

« Je suis favorable à l’éolien, mais pas n’importe où ! » a déclaré Jean-Louis Fousseret lors de la pose de la première pierre de la chaufferie-bois Mallarmé. « Il faut tenir compte de nos paysages« . Un projet d’installation d’éoliennes est actuellement à l’étude avec la communauté de communes de la dame blanche 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une vague de neige en Franche-Comté

Une vague de neige en Franche-Comté

Avec la chute des températures ce samedi 4 mai 2019, une vague de neige a déferlé sur la Franche-Comté. Si à Besançon et ses environs c'est une fine couche qui a recouvert les arbres, dans le Haut-Doubs, de véritables tempêtes ont repeint le paysage en blanc.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.68
ciel dégagé
le 22/05 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1019.91 hPa
Humidité
97 %

Sondage