Le Camping de l'Ile se développe à Fraisans

Publié le 10/05/2021 - 15:01
Mis à jour le 10/05/2021 - 12:30

Le camping de l’Île à Ranchot se développe et reprend la gestion du camping communal de Fraisans.

 Charline Curaillat, nouvelle gestionnaire du camping de Fraisans, aux co?te?s du maire de la commune, Hubert Bacot © CC Jura Nord
Charline Curaillat, nouvelle gestionnaire du camping de Fraisans, aux co?te?s du maire de la commune, Hubert Bacot © CC Jura Nord

Sur un espace de 2,8 hectares, le camping de l’Île à Ranchot regroupe 33 emplacements au fil de l’eau, entre le Doubs et le canal. Franck Bontemps, propriétaire du site depuis 2012, gère la structure aux côtés de sa compagne Charline Curaillat. Trois mobil-homes, trois chalets, une caravane, et 26 emplacements nus accueillent les touristes tout au long de l’année, à l’exception des structures en location ouvertes d’avril à octobre.

Entre 2018 et 2020, le camping a reçu quelque 4200 clients, composés pour moitié d’une fidèle clientèle étrangère, notamment néerlandaise et allemande. "Nous accueillons essentielle- ment des amateurs de tourisme vert : beaucoup de cyclistes usagers des voies cyclables à proximité, des randonneurs, et des camping-caristes qui visitent le Jura en circuit étoile, avec retour tous les soirs", explique Charline Curaillat. En partenariat avec le club de canoë-kayak de Saint-Vit, le camping a étoffé ses services en proposant à la location canoës et paddles.

Durant cette crise sanitaire, grâce à une ouverture autorisée durant l’été 2020, le camping a limité la casse, mais est passé à côté de l’avant et après-saison. "On a été pénalisé, mais on espère que la clientèle étrangère reviendra. Avec la fermeture des frontières, nous avons peu de visibilité." Les gestionnaires ont toutefois décidé de respecter leur engagement : en no- vembre 2020, un salarié a été embauché en contrat de professionnalisation, qui débouchera prochainement sur un CDI. Il interviendra sur les deux campings.

Depuis quelques années déjà, le camping était devenu trop étroit et les gestionnaires étaient obligés de refuser des demandes. Le projet d’extension in situ avait été refusé car le site est placé en zone inondable.

Charline Curaillat, actuelle gestionnaire aux côtés de son compagnon Franck Bontemps du camping de l’Île, propriétaire du site, assurera la gestion du camping de Fraisans.

Lorsqu’en 2020, la commune de Fraisans décide de déléguer la gestion de son camping, Charline Curaillat et Franck Bontemps ont saisi l’opportunité en répondant à l’appel d’offres.

"Tous les arguments étaient en faveur de ce développement : le camping de Fraisans est bien situé, en bordure du Doubs, proche de la Véloroute, et avec tous les commerces à proximité. Nous sommes fiers que la commune de Fraisans nous ait fait confiance", s’enthousiasme Charline Curaillat.

Pour le maire de Fraisans, Hubert Bacot, c’était une opportunité à saisir, afin de donner un nouvel élan à ce camping vieillissant : "Le camping de Ranchot est un acteur reconnu à Jura Nord, et ses gestionnaires savent innover. L’objectif est aujourd’hui de proposer un site attractif et un accueil de proximité pour tous les événements à Fraisans".

La commune a d’ailleurs apporté un bon coup de pouce matériel et humain pour la remise aux normes des lieux, en repeignant le bâtiment d’accueil, en rénovant le local pour personnes à mobilité réduite, et en réhabilitant partiellement le bloc sanitaire. Les coffrets électriques ont également été changés.

De nouveaux aménagements ont déjà été portés par la SAS Bontemps : création d’un terrain de pétanque et d’une aire de jeu pour enfants, installation d’une maison du gardien...

Sur le long terme, il est également prévu d’installer des structures locatives déplaçables.

(Communiqué CC Jura Nord) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.54
légère pluie
le 26/06 à 0h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %