Le CESE propose le décloisonnement entre statut scolaire et apprentissage

Publié le 05/11/2010 - 15:00
Mis à jour le 05/11/2010 - 15:00

Saisi par la présidente du conseil régional, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu public hier à Besançon ses rapports sur deux sujets : la formation initiale professionnelle et l’économie sociale et solidaire.

1288966063.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
En matière de formation professionnelle, le CESE préconise le décloisonnement des voies de formation. « Il faut pouvoir basculer d’un parcours à un autre, du statut scolaire à l’apprentissage », estime Sylvain David, rapporteur du texte.

« Ces deux voies de formation ont trop tendance à s’ignorer. Ce cloisonnement limite d’une part les possibilités de bifurcation des jeunes franc-comtois suivant une formation professionnelle, alors même qu’un rapprochement entre la voie scolaire et l’apprentissage permettrait de moduler le parcours de formation en fonction de l’évolution des besoins des jeunes ». Au 1er janvier 2009, il y avait 10 023 apprentis en Franche-Comté.

En ce qui concerne l’économie social et solidaire (association, coopératives, mutuelles et fondations) qui représente 43 000 salariés dans la région, le CESE a voulu savoir ce qui a changé depuis son premier rapport sur le sujet en 2004. Il faut aller au-delà des passerelles entre l’économie marchande et l’économie solidaire.

« L’enjeu est désormais que ces deux mondes se parlent, croisent leur regards, nouent des dialogues, avec la volonté d’aboutir à parler d’une seule économie dans laquelle peuvent cohabiter des projets différents en échappant à tout opposition radicale et stérile ». Le rapporteur Pierre Besançon a toutefois souhaité que « chacun garde sa singularité ».

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.52
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage