Le Champagney, devient un bistrot avec deux chefs !

Publié le 30/08/2017 - 18:14
Mis à jour le 04/09/2017 - 11:40

L’ancien restaurant Le Champagney, rue Battant à Besançon, a fermé ses portes le 29 juillet pour le congé annuel, mais aussi et surtout pour un changement de propriétaire ! A la tête, ou plutôt à la toque, deux chefs : Joël Favrot et Emilie Beaufils… Ouverture le 1er septembre 2017. 

Ces deux jeunes cuisiniers associés diplômés tous les deux en 2016, Joël Favrot, 52 ans et Emilie Beaufils, 34 ans, ont décidé d'ouvrir leur commerce et plus précisément de reprendre Le Champagney pour en faire un bistrot. "Quand on dit bistrot, on pense plutôt à bistronomie : on proposera une cuisine entre traditionnel classique et gastronomie", nous explique Joël. 

Produits frais et circuit court "autant que possible"

Les deux chefs souhaitent travailler des produits frais et de saison et en circuit court "autant que possible. "Pendant nos expériences professionnelles, nous n'avons pas pu mettre en oeuvre tout ce que nous avions appris pendant notre CAP comme par exemple des techniques de cuisson, c'est pourquoi nous aimerions faire ce qu'on veut cette fois" dans leur propre restaurant, nous confie Joël, "et cette affaire nous correspondait bien à Émilie et moi-même."

Une spécialité ?

"Non, pas spécialement. Hormis le fait que nous allons continuer à confectionner du foie gras maison comme les clients avaient l'habitude d'en manger avec les anciens propriétaires", précise Joël. 

Infos +

  • Bistrot Champagney
  • 37, rue Battant – 25 000 Besançon
  • Tél. : 03 81 82 19 76
  • Site internet : www.bistrot-champagney.com
  • Suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/BistrotChampagney/
  • Deux salles (24 et 18 couverts)
  • Terrasse (20 couverts)
  • Le soir : deux menus à 35 et 45 €
  • Le midi : plat à 14 €, entrée-plat ou plat-dessert à 17 €, entrée-plat-dessert à 20 €
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.15
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %